Aller au contenu principal Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
Plus de 40 000 produits accessibles à 0€ de frais de courtage
Découvrir Boursomarkets

Immobilier : est-il plus intéressant de louer ou d'acheter un logement pour les études de son enfant ?
information fournie par Moneyvox19/08/2022 à 08:59

Louer un bien immobilier pour un étudiants ou l'acheter. Quelle est la meilleure alternative ? (Crédit photo : © Vadim Pastuh – stock.adobe.com)

Louer un bien immobilier pour un étudiants ou l'acheter. Quelle est la meilleure alternative ? (Crédit photo : © Vadim Pastuh – stock.adobe.com)

La rentrée approche et, avec elle, se pose la question de trouver un logement pour les étudiants qui quittent la ville de leurs parents. Entre achat et location d'un appartement, quel est le meilleur choix envisageable ?

Par MoneyVox

Beaucoup d'étudiants quittent la ville de résidence de leurs parents pour partir faire leurs études dans une autre commune. Il leur est donc indispensable de trouver un appartement pour se loger durant toute cette période. Circuméo, une agence spécialisée dans l'investissement locatif, a effectué un comparatif entre deux solutions pour les parents qui se trouvent dans cette situation : louer un bien immobilier ou l'acheter. Quelle est la meilleure alternative ?

Acheter un logement pour loger son enfant étudiant…

Entre achat et location, Circuméo, une startup basée à Nantes, a effectué plusieurs simulations afin de déterminer quelle est la meilleure solution pour les parents d'étudiants. Cette étude, relayée par Le Figaro Immobilier, a été publiée le 8 août 2022, et permet de mettre en lumière la différence de coûts entre ces deux options. Pour cela, l'entreprise a pris l'exemple d'un studio ancien rénové d'une superficie de 20 mètres carrés, localisé dans le centre-ville de Nantes, dont le loyer serait de 550 euros par mois.

À l'achat, un tel bien immobilier serait trouvé au prix de 110 000 euros, avec un apport de 10 000 euros et un crédit immobilier de 100 000 euros sur 20 ans. La mensualité de remboursement envisagée est identique au loyer potentiel, soit 550 euros d'échéance à régler chaque mois. Au terme d'une période de 5 ans, ce qui équivaut à la durée d'un master, Circuméo mise sur une plus-value de 25 %, soit 5 % par an. Une donnée potentiellement cohérente avec l'évolution antérieure des prix, le site Meilleursagents.com ayant constaté une hausse des prix de l'immobilier de +36,3 % sur 5 ans dans la commune, avec toutefois un ralentissement net au cours de la dernière année, avec +0,7 %.

Sur la base d'une telle plus-value, le prix à la revente au bout de 5 ans est de 137 500 euros pour cet appartement. Une fois les mensualités de crédit déduites (33 000 euros), les charges (8 750 euros), l'impôt sur la plus-value (1 000 euros), le capital restant dû remboursé à la banque (78 000 euros) et l'apport récupéré (10 000 euros), le gain net s'élève ainsi à 6 750 euros. Mais quid des frais de notaire ? La question reste en suspens, le prix d'achat du bien (110 000 euros) n'incluant pas cette donnée dans l'étude de Circuméo.

Lire aussi: Immobilier : 400 villes obligent déjà les propriétaires à obtenir un permis de louer

… ou faire le choix de la location d'un appartement

Autre alternative, la plus courante : prendre un appartement en location pour y loger son enfant pendant la durée de ses études. Cette solution engendre un coût de 33 000 euros en loyers, duquel il est possible de déduire les intérêts perçus sur l'argent qui n'a pas été investi dans le projet d'achat immobilier. Les 10 000 euros d'apport placés sur un contrat d'assurance-vie rémunéré à 2 % peuvent ainsi rapporter 1 040 euros. Au final, le coût global de la location sera donc de 31 960 euros sur les 5 années d'études.

Toutefois, la location n'a pas que des inconvénients. Son premier avantage est la simplicité. Nul besoin de passer devant le notaire et de souscrire un crédit immobilier. Il est facile, et plus rapide, de trouver un appartement à louer qu'à acheter. Un atout qui a un prix conséquent, les loyers étant versés à fonds perdus. Financièrement, l'avantage revient donc à l'achat d'un bien immobilier sur la base des simulations de la startup nantaise, à condition de disposer de la capacité d'endettement suffisante pour pouvoir emprunter.

12 commentaires

  • 19 août11:24

    les étudiants ont la bougeotte. entre cycles entamés ici et finis ailleurs, stages et Erasmus, difficile de penser qu'un enfant va rester cinq ans au même endroit.


Annonces immobilières