Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Votre compte a été clôturé.

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Pour des raisons de sécurité et pour continuer à accéder à votre espace membre, nous vous remercions de bien vouloir valider votre compte membre en cliquant sur le lien suivant : Je valide mon compte membre
Vous allez recevoir un email à l'adresse indiquée lorsque vous aviez créé votre compte.
Cliquez ensuite sur le lien présent dans le mail. Vous pourrez alors de nouveau accéder à votre compte membre.
Si vous n'avez pas reçu cet email, contactez-nous

Un email de confirmation vient de vous être adressé.

  • 8 caractères minimum

  • 1 majuscule

  • 1 minuscule

  • 1 chiffre

  • 1 caractère spécial

  • Différent de votre pseudo

  • Les deux mots de passe sont identiques

Mot de passe oublié ?

Bénéficiez gratuitement de fonctionnalités et de services additionnels. Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Epargne salariale : est-il préférable de percevoir ou d'investir ses primes ?
Moneyvox07/05/2021 à 14:00

Faut-il toucher sa prime d'épargne salariale plutôt que l'investir ? ( Crédits : ©  sasun Bughdaryan - stock.adobe.com)

Faut-il toucher sa prime d'épargne salariale plutôt que l'investir ? ( Crédits : © sasun Bughdaryan - stock.adobe.com)

Vous devez choisir entre l'encaissement immédiat et le placement de votre intéressement et/ou de votre participation ? Comment faire le bon choix ?

Par MoneyVox,

L'épargne salariale est un dispositif qui permet à plus de 11 millions de Français de toucher des primes de la part de leur entreprise. Une rétribution qui peut prendre la forme d'un intéressement et/ou d'une participation. Cet argent peut alors être récupéré ou être placé sur un support tel qu'un PERE, un PERCO ou un PEE. Mais quel est le meilleur choix à faire ? Quels sont les impacts fiscaux de chaque décision ? Les réponses pour permettre aux bénéficiaires de ces primes de choisir la bonne option.

Epargne salariale : le calendrier de versement des primes

Chaque année, les entreprises qui ont plus de 50 salariés sont tenues par la loi de verser une prime de participation dès lors qu'elles réalisent des bénéfices. En dessous de ce seuil, elles peuvent choisir d'appliquer ce fonctionnement de façon volontaire. À la participation peut aussi s'ajouter une prime d'intéressement, là aussi basée sur la volonté de la société et sur un accord d'intéressement propre.

Dans tous les cas, les primes doivent être versées au plus tard fin mai pour toutes les entreprises qui clôturent leurs comptes au 31 décembre, soit la très grande majorité. Pour permettre aux salariés de prendre connaissance des sommes qui vont leur être versées et des choix d'investissement qui s'offrent à eux, un bulletin d'option pour l'intéressement et/ou la participation doit leur être transmis au plus tard à la mi-mai.

Faut-il placer ou encaisser ses primes d'épargne salariale ?

Vous hésitez entre percevoir vos primes d'intéressement et/ou de participation cette année, ou les laisser sur un contrat d'épargne salariale ? Découvrez les avantages et les inconvénients de chaque décision.

1. Toucher sa prime immédiatement

Sur votre bulletin d'option, vous pouvez indiquer vouloir percevoir tout ou partie de vos primes immédiatement, « en cash ». Avant la fin du mois de mai, votre employeur doit alors vous verser ladite somme après déduction de la CSG et de la CRDS, le plus souvent en même temps que le virement du salaire. Libre à vous d'en faire ce que vous voulez. Cependant, il vous faudra alors vous acquitter de l'impôt sur le revenu, cet argent entrant dans les revenus perçus en 2021. Par exemple, une prime brute de 1 500 euros se transforme une prime nette après les prélèvements sociaux de 1 355 euros. Mais après imposition, cette même prime n'est plus que de 1 221 euros pour une tranche marginale d'imposition (TMI) de 11% ou même 989 euros pour une TMI de 30 %. Une fiscalité dont il faut tenir compte, et dont seuls les ménages non-imposables pourront s'exempter.

2. Investir sa prime sur un contrat d'épargne salariale

Pour éviter de voir ses primes amputées de l'impôt sur le revenu, il est possible de choisir de placer celles-ci sur un PERCO, un PERE ou un PEE. En contrepartie, l'épargnant doit se tenir à une durée minimale de placement en fonction du type de contrat. Pour un PERCO ou un PERE, l'échéance est la prise de la retraite. Toutefois, des cas de déblocage anticipé sont prévus : décès, invalidité, surendettement, achat de la résidence principale, fin des droits au chômage. Pour un PEE, l'échéance est plus proche avec une durée de placement fixée à 5 ans. Avant cela, il est possible d'invoquer l'un des cas de déblocage anticipé précisés avant, ainsi que plusieurs autres : mariage, pacs, naissance, divorce, violence conjugale, fin du contrat de travail, création d'une entreprise.

Bon à savoir : en cas de non-réponse au bulletin d'option, l'intéressement et la participation sont automatiquement placés sur un contrat d'épargne salariale. De même, les supports d'investissement sont choisis pour le compte du salarié, le plus souvent sur un fonds monétaire ou obligataire.

Le présent article est rédigé par Moneyvox pour Boursorama. Cet article ne doit en aucun cas s'apparenter à un conseil en investissement ou une recommandation d'acheter, de vendre ou de continuer à détenir un investissement ou un placement. Boursorama ne saurait être tenu responsable d'une décision d'investissement ou de désinvestissement sur la base de cet article.

3 commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

  • M9946587
    09 mai23:52

    Il faut aussi tenir compte des éventuels abondemenrs de l'entreprise quand ces primes vont en épargne.

    Signaler un abus

Voir plus de commentaires

Signaler le commentaire

Fermer

Annonces immobilières

Les Risques en Bourse

Fermer