Aller au contenu principal Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté

Éco-prêt à taux zéro : le dispositif de rénovation énergétique prolongé jusqu'à fin 2023 ?
information fournie par Boursorama avec Newsgene03/11/2021 à 15:47

Pas moins de 42 000 éco-prêts à taux zéro ont été contractés en 2020 par des propriétaires français. (illustration) (Pixabay / jarmoluk)

Pas moins de 42 000 éco-prêts à taux zéro ont été contractés en 2020 par des propriétaires français. (illustration) (Pixabay / jarmoluk)

L’éco-prêt à taux zéro (éco-PTZ), une aide facilitant la rénovation énergétique des logements, devait initialement prendre fin au 31 décembre 2021. Mais le gouvernement se préparerait à prolonger le dispositif de deux ans, soit jusqu'au 31 décembre 2023. Un amendement au projet de loi de finances pour 2022 est en négociation.

Les Français n'auront peut-être pas à faire leurs adieux tout de suite à l'éco-prêt à taux zéro (éco-PTZ). Cette mesure, qui permet aux propriétaires immobiliers de financer des travaux de rénovation énergétique, devait initialement prendre fin le 31 décembre prochain, mais le gouvernement aurait décidé de prolonger la mesure, dévoile Capital .

Un prêt consacré à la rénovation énergétique

Le dispositif pourrait être prolongé de deux ans, jusqu'à fin 2023. Cette date sera inscrite dans un amendement proposé par la majorité pour le projet de loi de finances pour 2022. L'éco-PTZ peut être accordé sans conditions à un propriétaire ou à un syndicat de copropriété. Il permet de financer des travaux de rénovation énergétique.

Le prêt doit concerner l'isolation thermique, l'installation ou remplacement d'un chauffage et/ou du système de production d’eau chaude. Les sommes allouées vont de 7 000 € (pose d'un double vitrage) à 30 000 € pour des travaux avec un gain énergétique d’au moins 35 %. Il n'y a, bien évidemment, aucun intérêt à rembourser.

42 000 prêts contractés en 2020

Un réel engouement s'est exprimé autour de ce dispositif. De 19 000 prêts en 2018, nous sommes passés à 42 000 prêts en 2020. Ces bons chiffres s'expliquent par l'assouplissement des conditions d'obtention et par le lancement de MaPrimeRénov', qui a poussé de nombreux Français à réaliser des travaux.

Un des avantages principaux de l'éco-PTZ est qu'il est cumulable avec d'autres mesures et primes, à l'instar de MaPrimeRénov' et des primes CEE. On ignore avec quelles conditions d'obtention l'éco-PTZ sera prolongé – s'il l'est. Un rapport parlementaire recommandait en juin dernier l'augmentation du plafond de 30 000 à 50 000 € pour les ménages modestes.

0 commentaire

Annonces immobilières