1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Votre compte a été clôturé.

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Contrôle technique : 560 000 véhicules n'auraient pas passé leur visite cette année, un record
Boursorama avec Newsgene09/12/2019 à 11:08

Contrôle technique : 560 000 véhicules n'auraient pas passé leur visite cette année, un record

Les visites périodiques dans les centres de contrôle technique sont anormalement espacées. Les professionnels s'inquiètent. Environ 560 000 véhicules circuleraient sans avoir passé leur visite obligatoire cette année.  

Environ 560 000 véhicules circuleraient actuellement sans contrôle technique en France. Leurs propriétaires auraient dû passer la visite obligatoire cette année mais ne l'ont pas fait, selon les chiffres du réseau Dekra relayés par Le Journal de l'Auto. Le phénomène s'aggrave puisque le nombre de « retardataires » se limitait à 430 000 fin octobre.

« C'est du jamais-vu, nous n'avions jamais assisté à une telle situation », commente Karine Bonnet, présidente du réseau Dekra.

Les professionnels regrettent les choix du gouvernement

Pour expliquer ce phénomène, les professionnels du secteur avancent deux explications. D'une part, ils seraient victimes du succès de la prime à la conversion qui condamne les véhicules à la destruction.

D'autre part, ils pointent les annonces du gouvernement en fin d'année dernière. En réponse au mouvement des gilets jaunes, Emmanuel Macron avait lâché du lest sur le durcissement des contrôles, en ajournant de six mois la nouvelle réglementation. « Certains automobilistes ont cru qu'ils pouvaient bénéficier d'une forme de tolérance », estime ainsi Karine Bonnet.

Un danger potentiel

Si les professionnels de la filière voient leurs rentrées financières diminuer, ils estiment aussi que des centaines de milliers de véhicules sont en infraction. Plus grave, certains d'entre eux circuleraient dans un état préoccupant pour l'ensemble des usagers de la route.

Pour remédier à la situation, les centres de contrôle technique souhaitent disposer d'un fichier national des automobilistes devant se présenter prochainement dans leurs centres. « L'idée n'est surtout pas de faire de la dénonciation d'infraction, assure la présidente de Dekra. Nous voulons simplement les sensibiliser sur les risques qu'ils peuvent encourir avec un véhicule non contrôlé ».

14 commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

  • dupon666
    14 décembre15:37

    trop de controle technique tue le controle technique et sa justification premiere:eliminer les epaves et non pas eliminer les vehicules qui ne sont plus neufs à 90%

    Signaler un abus

Voir plus de commentaires

Signaler le commentaire

Fermer

Annonces immobilières

Les Risques en Bourse

Fermer