Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Votre compte a été clôturé.

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Pour des raisons de sécurité et pour continuer à accéder à votre espace membre, nous vous remercions de bien vouloir valider votre compte membre en cliquant sur le lien suivant : Je valide mon compte membre
Vous allez recevoir un email à l'adresse indiquée lorsque vous aviez créé votre compte.
Cliquez ensuite sur le lien présent dans le mail. Vous pourrez alors de nouveau accéder à votre compte membre.
Si vous n'avez pas reçu cet email, contactez-nous

Un email de confirmation vient de vous être adressé.

  • 8 caractères minimum

  • 1 majuscule

  • 1 minuscule

  • 1 chiffre

  • 1 caractère spécial

  • Différent de votre pseudo

  • Les deux mots de passe sont identiques

Mot de passe oublié ?

Bénéficiez gratuitement de fonctionnalités et de services additionnels. Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Comment obtenir un crédit immobilier sans CDI ?
Le Revenu24/10/2020 à 18:02

Le Revenu, vous donne des pistes pour obtenir un prêt sans CDI classique. (© Gilles Tronel)

Le Revenu, vous donne des pistes pour obtenir un prêt sans CDI classique. (© Gilles Tronel)

Se voir accorder un prêt immobilier conséquent et à de bonnes conditions lorsqu'on est en CDD ou intérimaire n'est pas facile. L'absence de découvert et un effort d'épargne régulier sont des éléments clés pour décrocher un financement à taux bas.

«Accorder un prêt immobilier à un salarié en CDD, vous n'y pensez pas !». Pour ne pas entendre une telle réplique, il faut avoir quelques cartouches dans sa besace. D'autant plus que les banques durcissent les conditions d'accès au crédit.

Les uns après les autres, les courtiers spécialisés constatent une hausse des taux de refus des dossiers de prêt, aujourd'hui autour de 7 à 8%. «Il va passer à 10% si on ne fait rien», craint Philippe Taboret, directeur général adjoint de Cafpi qui signale aussi que le taux d'accord des crédits à première présentation est passé de 60% en juin 2019 à 54% en juillet dernier, ce qui conduit des candidats à l'accession à abandonner leur projet immobilier.

«Depuis la crise sanitaire, les banquiers reviennent aux fondamentaux : l'apport et le taux d'endettement», affirme Sylvain Lefèvre, président de la Centrale de financement.

Jusqu'en novembre 2019, une grosse moitié des primo-accédants obtenaient des crédits supérieurs au prix du bien (pour financer aussi les frais de notaires), un tel financement dit à 110% n'est plus proposé ni possible aujourd'hui.  

Travaillez vos arguments

Emprunter sans CDI, en étant en CDD, en mission d'intérim où à son compte (autoentrepreneur, commerçant, artisan, profession libérale) reste néanmoins possible. Mais votre dossier doit être solide et les bons arguments mis en avant.

Lire la suite sur LeRevenu.com

0 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le commentaire

Fermer

Annonces immobilières

Les Risques en Bourse

Fermer