1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Blockchain : quel pourrait être son impact sur vos contrats d'assurance ?
Boursorama avec Pratique.fr25/10/2018 à 08:30

Popularisée par les monnaies virtuelles et les célèbres bitcoin, la blockchain est en train de faire une percée significative dans le secteur des assurances. Les acteurs du secteur y trouvent de réels bénéfices dans le fonctionnement de leur activité même si certains points noirs demeurent.

Blockchain : quel pourrait être son impact sur vos contrats d'assurance ? / iStock.com - ismagilov

La blockchain, c'est quoi déjà ?

La « chaîne de blocs » ou blockchain est une technologie permettant de réaliser des transactions et des échanges totalement sécurisés et confidentiels sans passer par un organisme tiers. Les informations sont cryptées, horodatées et classées dans une base de données et distribuées sur un ensemble de machines appelées « nœuds ». Chaque personne derrière sa machine, son PC, valide les nœuds. La base de données est de fait inviolable, infalsifiable et non modifiable mais les informations demeurent totalement traçables. Si l'achat et la vente de Bitcoin a été l'activité qui a fait connaître la blockchain, le secteur des assurances commence à l'utiliser de plusieurs manières : pour générer des smart contracts : il s'agit de programmes informatiques qui exécutent automatiquement les conditions et les termes d'un contrat d'assurance, comme dans le cas d'une indemnisation suite à un sinistre ; pour lutter contre la fraude, selon le principe du Know Your Customer, en automatisant le processus de vérification de l'identité des clients ; pour initier des assurance P2P, soit peer to peer : dans ce cas, la blockchain est utilisée pour établir des règles de fonctionnement communes à un grand nombre d'acteurs du secteur des assurances.

L'impact positif de la blockchain sur les assurances

Si les compagnies d'assurance se sont mises à utiliser la blockchain, c'est en raison des avantages qu'elles en tirent pour elles-mêmes comme pour leurs clients. En dématérialisant une partie de leur process métier, les assureurs peuvent réduire significativement les coûts de fonctionnement et les frais de gestion qui y sont liés. C'est le cas notamment lors d'un changement d'assurance ou encore en cas d'indemnisation des clients. Exit alors l'intervention humaine, le processus est automatisé. A la clé, une baisse des coûts de l'ordre de 5% voire 15% avec une possible répercussion sur le montant des primes des clients, pouvant être revus à la baisse. Aussi, les clients sont plus rapidement indemnisés. La blockchain permet également d'apporter une totale sécurisation des données à haute valeur ajoutée, les données critiques, protégeant ainsi l'activité et générant par la même occasion davantage de confiance. La technologie donne la possibilité d'accélérer le règlement des litiges, en fluidifiant le process d'indemnisation. Un atout pour les clients qui sont de fait plus rapidement indemnisés.   De par son mode de fonctionnement, la blockchain permet de lutter contre la fraude, en bénéficiant d'une connaissance fine des clients, et en échangeant ces données avec de nombreuses parties prenantes du secteur : assureurs, courtiers, banques... Des offres sur-mesure avec le profil, les besoins et les attentes de chaque client pourraient alors en découler. La blockchain permettrait à terme d'être mieux indemnisé, plus rapidement, car le processus se déclenche automatiquement, comme dans le cas d'un vol annulé par exemple ou suite à une catastrophe naturelle. Après avoir averti la compagnie d'assurance du sinistre, l'indemnisation est lancée sans avoir à réaliser de démarches supplémentaires. Et changer d'assurance est également plus simple et plus rapide grâce à la blockchain.

Le manque d'intervention humaine, la seule ombre au tableau

A l'instar de toutes les technologies novatrices et même disruptives, la blockchain n'échappe pas à quelques critiques. La principale ombre au tableau est celle de l'absence de l'humain. Les intermédiaires tels que les courtiers et autres délégataires de gestion n'entrent plus dans l'équation. Certains pointent ainsi du doigt le manque de conseil client qui en résulte, sinon le manque de contact et d'échange avec l'humain, remplacé ici par la machine.La blockchain commence à être utilisée dans les assurances, et les avantages sont tels pour les clients comme pour les acteurs du secteur que son usage ne devrait que s'amplifier à l'avenir.

Valeurs associées

NEXC -2.76%

0 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le commentaire

Fermer

Annonces immobilières

Les Risques en Bourse

Fermer