1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Actionnariat salarié : 3,2 millions de Français sont actionnaires de leur entreprise, un record en Europe
Boursorama avec Newsgene15/04/2019 à 16:28

Actionnariat salarié : 3,2 millions de Français sont actionnaires de leur entreprise, un record en Europe

Malgré une faible progression par rapport à 2017, l'actionnariat salarié a atteint un niveau record de 384 milliards d'euros en Europe à la fin 2018. En France, 3,2 millions de personnes sont actionnaires de leur entreprise, soit nettement plus que chez les voisins européens. Ce chiffre devrait encore augmenter avec la récente mise place de la loi Pacte.  

L'actionnariat salarié se porte bien. Il a atteint un niveau record de 384 milliards d'euros en Europe fin 2018. La France fait figure de leader dans ce domaine. En effet, 3,2 millions de Français sont actionnaires de leur entreprise. C'est bien plus que le Royaume-Uni (2 millions de salariés) ou l'Allemagne (un peu plus de 700 000 salariés), selon la dernière étude de la fédération européenne de l'actionnariat salarié (FEAS) relayée par Les Echos.

Les salariés français détiennent plus de 5% du capital des sociétés

Les salariés français détiennent un peu plus de 5% du capital des sociétés du pays. La moyenne européenne se situe à 3,11 %. Et cet écart pourrait se creuser avec la loi Pacte et ses mesures favorisant l'épargne salariale, en vigueur depuis le 1er janvier. L'objectif du gouvernement serait d'atteindre les 10%.

Même si l'année 2018 est un cru record, la progression par rapport à l'année précédente est faible : seulement 2 milliards d'euros supplémentaires. Surtout, la part des salariés européens dans le capital de leur entreprise a baissé. En 2016 et 2017, elle atteignait 3,20% avant de chuter à 3,11 % en 2018, selon la FEAS.

La FEAS note cependant qu'il y a de plus en plus d'entreprises européennes qui font le choix de l'actionnariat salarié. L'an passé, une écrasante majorité des entreprises (87 %) disposaient de plans d'actionnariat salarié et 62% de plans de stock-options. Les trois premières entreprises françaises qui se démarquent sont STEF avec 67% de salariés concernés par l'actionnariat, Bouygues (40,32 %) et Ubisoft (26,03 %).

2 commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

  • lorant21
    15 avril18:32

    @gstorti. Probablement peu... c'est tellement plus plus intéressant dans le cadre d'un PEE..

    Signaler un abus

  • gstorti
    15 avril16:55

    Combien d'entre eux ont effectivement acheté des actions de leurs entreprises, autres que décotés et payé par l'entreprise?

    Signaler un abus

Signaler le commentaire

Fermer

Annonces immobilières

Les Risques en Bourse

Fermer