Aller au contenu principal Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
Plus de 40 000 produits accessibles à 0€ de frais de courtage
Découvrir Boursomarkets

Plateformes d’occasion: comment faire des affaires en évitant les arnaques?
information fournie par Le Particulier pour Conso14/06/2023 à 11:30
Temps de lecture: 4 min

Nos conseils pour faire de vraies bonnes affaires. ( crédit photo : Getty images )

Nos conseils pour faire de vraies bonnes affaires. ( crédit photo : Getty images )

Le marché de la seconde main est en plein essor. Livres, vêtements, jouets, meubles, produits high-tech: tout ou presque peut s’acheter d’occasion sur Internet. Comment éviter les pièges et arnaques, bien décrypter les annonces et trouver rapidement ce que l’on cherche? Retrouvez nos conseils pour faire de vraies bonnes affaires.

Acheter d’occasion sur Internet: les points de vigilance

Il peut être compliqué de s’y retrouver parmi la multitude d’offres et de sites marchands. Quelques précautions s’imposent pour éviter les mauvaises surprises.

Privilégiez les plateformes reconnues comme e-Bay, Vinted ou Leboncoin. Elles offrent de solides garanties aux acheteurs et vous assurent un paiement sécurisé. Si vous ne connaissez pas le site marchand, faites une recherche Internet avant tout achat pour consulter les avis clients, et repérer un éventuel vendeur malveillant. Cherchez les mentions légales. Elles sont obligatoires. Elles vous indiqueront le nom et les coordonnées du vendeur.

Lisez attentivement les conditions générales de vente (CGV). Vous y trouverez notamment le détail d’un éventuel programme de protection des acheteurs: procédure, délai, conditions à respecter…

Si vous achetez des articles d’occasion sur une plateforme collaborative qui met en relation des particuliers, vous devez pouvoir différencier facilement les vendeurs professionnels. Ce détail a son importance, car ces derniers n’ont pas les mêmes obligations légales. En effet, un vendeur professionnel est tenu de respecter le Code de la consommation. Il doit notamment proposer un délai de rétractation. Ce n’est pas le cas d’un vendeur particulier.

Vérifiez la description exacte du produit. De manière générale, méfiez-vous des offres trop belles pour être vraies ou bizarres: prix très bas, article de luxe flambant neuf, caractère d’urgence…

N’hésitez pas à contacter directement le vendeur pour obtenir davantage de renseignements: autres photos, dimensions exactes, défauts éventuels qui n’auraient pas été mentionnés dans l’annonce… Consultez les évaluations laissées par les autres membres.

Comment trouver facilement le produit d’occasion recherché?

Le premier frein lorsque l’on recherche des articles de seconde main sur Internet est l’étendue de l’offre: il y a tellement de choix que la recherche peut se révéler chronophage et décourageante. Pour trouver son bonheur, il est essentiel d’avoir une idée assez précise du produit recherché (“robe maille bleu marine”, “blouse en liberty”). Cela vous permettra de gagner un temps précieux et d’éviter les achats impulsifs et superflus.

Si l’on prend l’exemple des vêtements, renseigner plusieurs marques permet d’affiner la requête, d’autant plus si l’on cherche un article “courant”, comme une veste en jean par exemple. Certains mots-clés peuvent être utiles: la composition (“ pull en laine”), le style (“vintage”, “workwear”, “cérémonie”). C’est encore mieux si vous connaissez le nom du modèle (gilet Gaspard de Sézane, sac Numéro sept chez Polène…).

Votre recherche doit être ciblée, sans pour autant être trop restrictive. En effet, certains vendeurs référencent mal leurs articles, et vous risqueriez de passer à côté. Ainsi, pour un gilet parme, consultez également les annonces pour les coloris rose et violet. Les plateformes proposent de nombreux filtres pour faciliter la recherche des consommateurs. Sur Vinted par exemple, vous pouvez trier par marque, taille, couleur, prix, état (neuf avec étiquette, très bon état…) et même désormais matière. Pensez à indiquer une fourchette de prix: cela vous évitera de voir apparaître les pièces hors budget dans les résultats de recherche.

Seconde main: nos astuces pour faire des affaires en quelques clics

Ayez en tête le rapport qualité/prix du vêtement ou de l’objet recherché. Ce n’est pas parce qu’il s’agit de seconde main qu’il faut se limiter aux très bas prix. C’est pour cette raison qu’il est important de connaître la valeur initiale des pièces. De la même manière, ce n’est pas parce qu’un article est bon marché qu’il s’agit forcément d’une bonne affaire. Il peut s’agir d’une contrefaçon ou de recel.

Vérifiez le prix de vente: est-il fixe ou soumis aux enchères? Y a-t-il une commission, des frais de service? Comparez les produits d’occasion similaires sur différentes plateformes. Privilégiez les sites européens pour bénéficier des garanties offertes aux consommateurs au sein de l’Union européenne. En cas de litige, vos recours contre des sites étrangers hors UE auront moins de chances d’aboutir. Pensez également aux éventuelles taxes, notamment pour les produits venant du Royaume-Uni ou des États-Unis.

Négocier le prix est une pratique courante sur le marché de la seconde main. Étudiez attentivement l’annonce: si l’article est en vente depuis longtemps, qu’il comporte des défauts, ou qu’il existe de nombreuses annonces vendant le même produit, il est probable que le vendeur consente à faire un geste. Formulez un prix raisonnable, et accompagnez votre proposition d’un petit mot courtois pour augmenter vos chances d’obtenir une réponse positive!

Auchan et Boulanger se lancent sur Leboncoin pour donner une seconde vie à leurs produits

Le groupe Auchan* et l’enseigne Boulanger (groupe Mulliez) proposent désormais des produits non alimentaires à la vente sur la plateforme Leboncoin. Il peut s’agir de produits reconditionnés ou déstockés, de modèles d’exposition, de fins de série, de produits comportant des défauts mineurs mais toujours fonctionnels: ameublement, jardinage, électroménager, multimédia, téléphonie, mobilité douce… La décote se situe aux alentours de 50%. L’offre concerne l’ensemble des magasins. Chaque enseigne gère sa page “vendeur professionnel” sur la plateforme et fixe ses prix. Les clients doivent ensuite se rendre en magasin pour récupérer l’objet.

* Si vous êtes client Boursorama Banque, vous bénéficiez d’un avantage auprès de cette enseigne à travers The Corner . Découvrez les remises qui vous sont réservées: Carrefour .

Si vous n’êtes pas (encore) client Boursorama Banque, découvrez ici les bons plans The Corner .

À lire aussi:

Monogram: dans l’univers du luxe de seconde main

Courses: ayez les bons réflexes pour réduire le montant du ticket de caisse

Vestiaire collective, eBay, Back Market... 6 plateformes pour faire de bonnes affaires