Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Votre compte a été clôturé.

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Pour des raisons de sécurité et pour continuer à accéder à votre espace membre, nous vous remercions de bien vouloir valider votre compte membre en cliquant sur le lien suivant : Je valide mon compte membre
Vous allez recevoir un email à l'adresse indiquée lorsque vous aviez créé votre compte.
Cliquez ensuite sur le lien présent dans le mail. Vous pourrez alors de nouveau accéder à votre compte membre.
Si vous n'avez pas reçu cet email, contactez-nous

Un email de confirmation vient de vous être adressé.

  • 8 caractères minimum

  • 1 majuscule

  • 1 minuscule

  • 1 chiffre

  • 1 caractère spécial

  • Différent de votre pseudo

  • Les deux mots de passe sont identiques

Mot de passe oublié ?

Bénéficiez gratuitement de fonctionnalités et de services additionnels. Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Qui est Boyan Slat, le jeune inventeur qui veut sauver les océans ?
Webedia01/07/2019 à 13:00
Temps de lecture: 2 min

Qui est Boyan Slat, le jeune inventeur qui veut sauver les océans ? (Crédits photo : Adobe Stock)

Qui est Boyan Slat, le jeune inventeur qui veut sauver les océans ? (Crédits photo : Adobe Stock)

Boyan Slat, un jeune Néerlandais, s'est fait connaître dans le monde entier par le biais de son projet intitulé The Ocean Cleanup. Son but : nettoyer les océans de leurs déchets, en particulier la grande zone d'ordures située dans le Pacifique. Portrait d'un jeune homme ingénieux et idéaliste. C'est à l'âge de 16 ans, alors qu'il fait de la plongée en Grèce, que Boyan Slat s'intéresse pour la première fois à la pollution des océans. En effet, il s'aperçoit qu'il voit "plus de plastiques flottant dans l'eau que de poissons". Il retourne donc au lycée en ne cessant de réfléchir à ce problème, puis entame des études en ingénierie aéronautique. En 2012, il part en vacances dans les Açores avec sa mère et son beau-père, et se retrouve une nouvelle fois confronté à la pollution marine. C'est alors que lui vient l'idée qui a changé sa vie.

Canaliser les déchets plastiques des océans

L'étudiant décide de prendre le problème à l'envers de ce que font la plupart des chercheurs. Il part du principe que puisqu'il est trop compliqué de rechercher le plastique dans l'océan, il vaut mieux le faire venir à nous. Son idée consiste à utiliser les vents et les courants marins pour canaliser les déchets. Ces derniers se concentrent dans des barrières flottantes en forme de "V" d'une profondeur de trois mètres, qui agissent un peu comme des entonnoirs. Elles dirigent les ordures vers une plateforme d'extraction fonctionnant à l'énergie solaire. C'est ici que sont récupérés les déchets en vue de leur évacuation et de leur recyclage.

Nommé "personnalité de l'année 2017" à 23 ans

Boyan Slat abandonne ses études pour se consacrer à ce projet qui devrait permettre, en cinq ans, de nettoyer complètement l'immense étendue d'ordures appelée "vortex de déchets du Pacifique nord". Il le présente au public via une plateforme de financement participatif. Son idée nouvelle et séduisante rencontre un franc succès. Moins d'un an après ses vacances dans les Açores, le jeune néerlandais récolte près de 2,2 millions d'euros.
Tout s'enchaîne ensuite très vite pour ce jeune écologiste. En 2014, il devient le plus jeune lauréat du prix "Champion de la Terre" dans la catégorie "inspiration et action", délivré par l'ONU. L'année suivante, le roi de Norvège lui décerne le trophée du "Jeune Entrepreneur de l'industrie maritime". En 2016, Forbes le place dans sa liste des personnalités de moins de 30 ans les plus influentes. Enfin, le magazine néerlandais Elsevier vient de le nommer "personnalité de l'année 2017". L'hebdomadaire souligne la capacité du jeune homme à innover sans jamais faire la morale, à rester positif et tourné vers l'avenir.

Un système déployé dès 2018

Boyan Slat croit toujours très fort en son projet baptisé The Ocean Cleanup. Et il est loin d'être le seul puisque des donateurs venant de tous les continents ont versé 20 millions d'euros au total pour le soutenir. Dès 2018, le système inventé par le jeune Néerlandais devrait commencer à être déployé dans le vortex de déchets du Pacifique nord. Boyan Slat espère ensuite pouvoir l'appliquer à d'autres zones d'accumulation de détritus présentes dans les océans.

Les Risques en Bourse

Fermer