Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Votre compte a été clôturé.

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Pour des raisons de sécurité et pour continuer à accéder à votre espace membre, nous vous remercions de bien vouloir valider votre compte membre en cliquant sur le lien suivant : Je valide mon compte membre
Vous allez recevoir un email à l'adresse indiquée lorsque vous aviez créé votre compte.
Cliquez ensuite sur le lien présent dans le mail. Vous pourrez alors de nouveau accéder à votre compte membre.
Si vous n'avez pas reçu cet email, contactez-nous

Un email de confirmation vient de vous être adressé.

  • 8 caractères minimum

  • 1 majuscule

  • 1 minuscule

  • 1 chiffre

  • 1 caractère spécial

  • Différent de votre pseudo

  • Les deux mots de passe sont identiques

Mot de passe oublié ?

Bénéficiez gratuitement de fonctionnalités et de services additionnels. Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Protéger sa peau du soleil : mode d'emploi
Partenaire01/08/2019 à 13:00
Temps de lecture: 4 min

Quand il s'agit de protéger sa peau des dangers du soleil, mieux vaut prévenir que guérir. Alors, à vos crèmes !

Quand il s'agit de protéger sa peau des dangers du soleil, mieux vaut prévenir que guérir. Alors, à vos crèmes !

Comment bien protéger sa peau du soleil ? Que cela soit en ville ou sur des plages paradisiaques, voilà une question qui nous taraude chaque année, quand vient l'été. En réalité, on ferait même mieux de se la poser dès les premiers beaux jours, voire toute l'année, car le soleil fait son oeuvre dès qu'il point à l'horizon. C'est vrai que c'est agréable et que l'on aime bien prendre des couleurs, mais pas à n'importe quel prix. On ne remplacera pas les conseils d'un pharmacien, et encore moins ceux d'un dermatologue, mais on peut vous donner des pistes pour apprendre à adopter les bons réflexes concernant l'exposition aux rayons UV. Quand vous serez rodé, à vous les plages d' hôtels de rêve, le soleil en hiver et le surf à gogo !

Connaître sa peau

Il faut commencer par déterminer son phototype, autrement dit son type de peau. Parce que si personne n'est épargné à proprement parler, certains sont beaucoup plus à risques que les autres, vis-à-vis des coups de soleil et de leurs conséquences. Dans certains cas, l'exposition doit être exclue, notamment pour les peaux les plus sujettes aux coups de soleil. C'est le cas des peaux des personnes rousses, des peaux claires en général et même certaines plus foncées, sujettes aux taches de rousseur. Globalement, plus la peau est claire plus il est déconseillé de s'exposer, du moins aux heures les plus dangereuses (entre 12h et 16h environ). Dans certaines situations extrêmes, notamment dans des destinations proches de l'Equateur, mieux vaut stopper toute exposition aux heures où l'ensoleillement est le plus intense. Pour ce faire, il vous suffit de vous habiller, tout simplement, au lieu de lézarder pour bronzer. Prenez exemple sur les populations qui habitent certains déserts : pour mieux supporter la chaleur et limiter les risques au niveau de la peau, elles se couvrent soigneusement de la tête aux pieds. Vous pouvez également vous contenter d'enfiler un T-shirt et de porter un chapeau pour éviter de courir un danger, et ce même si vous vous baignez !

Décrypter le langage des crèmes solaires

On entend tout et n'importe quoi sur les crèmes solaires. Pourtant, comme lorsque l'on veut bien choisir des lunettes de soleil, il faut la sélectionner avec soin. Pendant que certains prônent l'usage du fameux "écran total", terme interdit en France car usurpé, d'autres se badigeonnent d'un simple indice 15. Or l'indice désigne le niveau de protection (anti-UVB, les principaux rayons responsables des coups de soleil) et sa valeur n'est pas proportionnelle au pourcentage d'UVB dont il protège. Finalement, un indice 15 est loin d'être dérisoire pour une peau naturellement hâlée, tandis que les teints diaphanes ont tout intérêt à investir dans une crème indice 50. Bien évidemment, les produits de type graisse à traire, monoï et huile bronzante n'ont aucune vertu protectrice pour la peau. Ils sont donc à éviter, au moins lors des premières expositions. Côté application, il ne faut pas hésiter à être généreux tout en sachant que la crème solaire s'applique environ une demi-heure avant exposition pour une efficacité optimale. Ensuite, on renouvelle la couche toutes les deux heures environ si l'on reste hors de l'eau, et après chaque baignade, en prenant soin d'en remettre dans tous les recoins exposés. A noter que les muqueuses sont également sensibles. Il ne faut donc pas négliger les lèvres, qui passent bien trop souvent à la trappe lors du rituel de la crème !

Adopter les bons gestes au quotidien

Bien protéger sa peau du soleil ne se limite pas à quelques réflexes, l'été en vacances. Quand on part au sport d'hiver aussi, il faut y penser. Certains gestes doivent même trouver leur place dans votre quotidien, si vous voulez prendre un maximum de précautions. Quand on a la peau claire à medium, on peut ainsi envisager d'intégrer des crèmes solaires légères dans nos soins quotidiens. Il suffit alors de s'enduire le visage et le cou le matin. Il n'est pas vraiment utile d'y revenir dans les heures qui suivent car il s'agit juste d'une mesure préventive. Il faut également renoncer au teint bronzé toute l'année, si la nature ne vous a pas doté d'une peau caramel. En effet, leurs effets néfastes n'étant plus à prouver, les rayons ultraviolets en cabine font l'objet d'une interdiction pour les mineurs depuis peu. Et NON, faire des séances d'UV avant de partir en vacances ne préparera absolument pas votre peau. Au mieux, les coups de soleil que vous auriez pris sur la plage vous tomberont dessus en amont, juste après vos séances de bronzage en cabine ! Mais cela revient à décaler le problème, au lieu de proposer une solution efficace contre les dangers du rayonnement solaire sur la peau.

Savoir s'en remettre à un médecin

En dernier lieu, il est important de rester vigilant quant à l'évolution de vos grains de beauté. Prenez le temps de vérifier si leur aspect n'a pas changé, s'ils n'ont pas grossi, etc. Un fois par an, il est recommandé de les faire examiner par un dermatologue, afin de s'assurer que vous ne courez pas de danger particulier. En outre, si vous observez l'apparition de taches brunes, il est temps de revoir votre routine vis-à-vis de l'exposition solaire. Afin d'éviter le vieillissement cutané prématuré engendré par le soleil, ainsi que les cancers dont il est partiellement responsable, il vaut donc mieux miser sur la prévention. Et même si certaines sont critiquées pour leurs composants, rien ne vaut une bonne crème solaire pour se dorer la pilule en toute sérénité !

Les Risques en Bourse

Fermer