Aller au contenu principal Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
  1. Aide
    1. Espace Client
  1. Aide
    1. Espace Client

Les vins effervescents en grande forme
information fournie par Webedia26/06/2017 à 07:00
Temps de lecture: 1 min

Les vins effervescents en grande forme (Crédits photo : Adobe Stock)

Les vins effervescents en grande forme (Crédits photo : Adobe Stock)

À l'occasion de Vinexpo Bordeaux, qui s'est déroulé du 18 au 21 juin, les organisateurs du salon ont commandé une étude sur les grandes tendances à venir d'ici 2020 sur le marché vinicole. Et l'avenir semble faire la part belle aux vins effervescents. Depuis 2014, les vins à bulles connaissent de plus en plus de succès en France et ça ne va pas s'arrêter là. D'ailleurs, d'après les prévisions de l'étude Vinexpo/IWSR, ce sont les seuls produits qui vont connaître une croissance sur le marché vinicole français. Dans les cinq prochaines années, la consommation de vins tranquilles (rouge, blanc, rosé) devrait diminuer de 7 %, alors que celle de vins pétillants devrait augmenter d'environ 4 %.

Les bulles françaises face à la concurrence

Ce sont les produits étrangers, le Cava espagnol et le Prosecco italien en tête, qui connaissent la plus forte progression. Selon les enquêtes annuelles réalisées par Franceagrimer, ils sont passés de 10% à 21% des achats entre 2014 et 2015. Mais cela pourrait peut-être changer. D'une part, les français sont de plus en plus adeptes du "made in France". D'autre part, le Conseil d'État a autorisé les vins effervescents produits dans le territoire de l'IGP méditerranée à promouvoir leur appellation géographique depuis le mois de janvier. Jusque-là, l'indication de ce gage de qualité n'était autorisée que pour les vins dits "tranquilles". Cet enrichissement de l'offre française pourrait concurrencer les vins italiens et espagnols en terme de production. Côté exportation, la France est en tête sur les vins à bulles en termes de chiffre d'affaires, notamment grâce au champagne (90 % des ventes) qui a généralement un prix plus élevé que les autres vins pétillants. En revanche, en volume, c'est le Prosecco qui occupe la première place.     L'abus d'alcool est dangereux pour la santé. À consommer avec modération.