Aller au contenu principal Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
Plus de 40 000 produits accessibles à 0€ de frais de courtage
Découvrir Boursomarkets

Les appartements haussmanniens font toujours rêver
information fournie par Le Particulier pour BoursoraMag06/04/2022 à 13:11
Temps de lecture: 3 min

Les appartements haussmanniens sont aujourd’hui la vitrine de la France à l’étranger. crédit photo : CREDIT_NON_AFFICHE

Les appartements haussmanniens sont aujourd’hui la vitrine de la France à l’étranger. crédit photo : CREDIT_NON_AFFICHE

C'est la vitrine de la France à l'internationale. L'appartement haussmannien, très présent à Paris, incarne le savoir-vivre à la française. Créé au XIXème siècle, il est également le reflet d'une certaine idée de la société française et des rapports de classes. Deux siècles plus tard il est toujours très recherché, même s'il présente parfois quelques problèmes d'isolation.

L'appartement français

Les appartements haussmanniens - Appartement français

Les appartements haussmanniens - Appartement français

Les logements haussmanniens n'ont pas pris une ride. Deux siècles après les travaux de rénovation dans la capitale, engagés par le baron Georges Eugène Haussmann, ces appartements bourgeois constituent encore près de 60% du parc immobilier parisien. Ces logements ont toujours le vent en poupe chez les acheteurs. Il suffit de voir les prix de ventes affichés pour ces biens.

Il est rare, pour un appartement familial en bon état de 80 m², d'obtenir un prix inférieur à 1 million d'euros. Leur renommée est telle que ces biens sont devenus la vitrine du bien-être intérieur à la française, présent dans de nombreux films et souvent utilisés pour y organiser des shooting photo. Si l'on en trouve dans tout Paris, les 7ème, 8ème, 9ème, 16ème et 17ème arrondissements concentrent la majorité de ces constructions.

L'apparence du luxe

Les appartement haussmanniens - L'apparence du luxe

Les appartement haussmanniens - L'apparence du luxe

Ce qui caractérise l'haussmannien, c'est cette dimension haut de gamme qui se dégage de chaque immeuble ou logement. Haut de 6 étages, toujours proportionnel à la rue, l'édifice se reconnait à sa façade en pierre de taille, ses moulures et ses corniches. Deux balcons filants, au 5eme et au 2eme étage, courent le long de la façade. Les fenêtres sont toutes de même taille avec une toiture en zinc sur le dessus des bâtiments.

A l'intérieur des biens, on distingue immédiatement la formidable hauteur sous plafond, comprise entre 2,60 m et 3,20m. Un long couloir donne sur différentes pièces, cuisine, chambre ou salle de réception pour les logements les plus spacieux. La pièce à vivre principale comprend une cheminée haussmannienne en marbre et, le long des murs, on peut suivre les moulures en bois ou en plâtre, souvent inspirées du style Art déco ou Louis XV. Enfin, au sol, on reconnaît le parquet massif en chevrons, en point de Hongrie ou en bâton rompu.

Des logements coûteux à rénover

Il y a tout de même un point sur lequel l'appartement haussmannien s'avère peu pratique: l'isolation, qu'elle soit thermique et phonique. Si les murs côté rue sont dotés d'une grande inertie, l'orientation du bien et sa position dans l'immeuble peuvent faire d'un superbe 100 m² avec moulures aux plafonds, une véritable passoire énergétique classée F ou G.

Les logements aux derniers étages et ceux au rez-de-chaussée sont les appartements les moins bien lotis. En règle générale, 10% des déperditions thermiques totales d'un immeuble passe par la toiture et 10% par le plancher.

De plus, les murs côté cour sont moins épais que ceux côté rue, ce qui peut poser des problèmes en matière de confort thermique. Il est donc souvent nécessaire de changer les fenêtres, qui concentrent le plus de déperdition thermique. Pour conserver le cachet du logement, il est recommandé de poser des fenêtres en bois dont le coût peut aller jusqu'à 800 euros.

Quant à l'isolation, il est préférable pour un meilleur confort de procéder à une isolation par l'extérieur, sans pour autant altérer la façade de ces bâtiments d'exception. Les Architectes des Bâtiments de France estimaient en 2012 à plus de 12 000 euros le coût de ce type de rénovation pour un appartement haussmannien doté d'une façade de 15 mètres de long.

Comment se porte le marché parisien?

Malgré le reconfinement de novembre 2020, et un marché immobilier ancien remis à l'arrêt du fait de l'interdiction des visites immobilières alors, le secteur devrait réaliser de bons chiffres. L'année 2020 s'annonce comme un bon cru avec près de 930.000 transactions. Pourtant, à Paris, les volumes de vente sur un an reculent de 24 %. Une chute qui n'a, à ce jour, que peu d'effets sur les prix de l'immobilier dans la capitale. Selon la chambre des notaires de Paris Ile-de-France, le m² moyen à Paris est aujourd'hui estimé à 10 720 €/m², en hausse de 7,4 % en un an. Si la hausse se ralentie ces derniers mois (+0,7% en 4 mois), la baisse des prix n'est pas encore au rendez-vous.

A lire aussi:

Habitations insolites : des propriétés très recherchées

Gérard Depardieu peine à vendre son hôtel particulier

Paris insolite: ces lieux de la capitale à découvrir