Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Votre compte a été clôturé.

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Pour des raisons de sécurité et pour continuer à accéder à votre espace membre, nous vous remercions de bien vouloir valider votre compte membre en cliquant sur le lien suivant : Je valide mon compte membre
Vous allez recevoir un email à l'adresse indiquée lorsque vous aviez créé votre compte.
Cliquez ensuite sur le lien présent dans le mail. Vous pourrez alors de nouveau accéder à votre compte membre.
Si vous n'avez pas reçu cet email, contactez-nous

Un email de confirmation vient de vous être adressé.

  • 8 caractères minimum

  • 1 majuscule

  • 1 minuscule

  • 1 chiffre

  • 1 caractère spécial

  • Différent de votre pseudo

  • Les deux mots de passe sont identiques

Mot de passe oublié ?

Bénéficiez gratuitement de fonctionnalités et de services additionnels. Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Les 5 plus belles piscines publiques de Paris
Le Particulier pour BoursoraMag03/11/2020 à 14:00
Temps de lecture: 3 min

Les 5 plus belles piscines publiques de Paris (Crédits photo : Shutterstock)

Les 5 plus belles piscines publiques de Paris (Crédits photo : Shutterstock)

La ville de Paris a investi près de 150 millions d'euros entre 2015 et 2020 pour rénover ses piscines. 11 nouveaux bassins, dont 5 en plein-air, devraient d'ailleurs s'ajouter aux 39 piscines publiques existantes dans la capitale. En attendant de pouvoir reprendre le chemin des piscines quand celles-ci seront réouvertes, voici notre top 5 de ces établissements parfois chargés d'Histoire.

La Butte-aux-Cailles et sa source chaude

C'est l'une des piscines les plus stylisées de Paris, reconnaissable entre toutes avec sa voûte de ciment armé, ses briques rouges et ses sept arches de béton. Sur le devant, une façade Art Nouveau (symbole d'un autre temps) et classée, comme tout le bâtiment, aux Monuments Historiques depuis 1990.

La piscine de la Butte aux Cailles, dans le 13ème arrondissement, n'est pas uniquement belle, elle possède également un système d'alimentation reposant sur une source chaude naturelle construite sur un puit artésien en 1866 par François Arago. On y trouve ainsi un bassin nordique extérieur chauffé à 28 degrés, ainsi qu'un solarium. C'est un plaisir pour les yeux et le corps.

La piscine de Pontoise intronisée par Jacques Cousteau

Elle fait partie des plus anciennes piscines de Paris. Elle aussi est classées aux Monuments Historiques. Et elle aussi plonge le nageur parisien dans un passé désormais oublié. C'est une petite machine à remonter le temps avec ses cabines autour du bassin, sa verrière et son look vintage.

La piscine de Pontoise, dans le 5ème arrondissement, est construite en 1933. Le bassin entre dans l'Histoire dès 1936, avec Jacques Cousteau. Celui-ci y fait ses premiers essais de scaphandre de plongée. Précurseur, l'établissement était la seule piscine municipale qui, dès la nuit tombée, et ce jusqu'à 23h45, prenait des allures de boîte de nuit aquatique avec ses projecteurs qui éclairent les lieux depuis le fond de l'eau. Une tradition mise en pause part la crise de la covid-19 et la fermeture depuis le 5 octobre 2020 des piscines publiques.

La piscine Molitor, haut de gamme

C'est la piscine Art déco par excellence. On y reconnaît le dessin de Robert Mallets-Stevens et l'imagination de Lucien Pollet. La piscine Molitor associe le charme des piscines ouvertes et les caractéristiques de tout bon bassin olympique. Lors de son inauguration en grande pompe en 1929, les plus grands nageurs tels les Américains Aileen Riggin Soule et Johnny Weissmuller, sont présents et assurent le spectacle.

Par la suite, Molitor devient le lieu de tous les possibles avec des défilés de mode ou encore des représentations théâtrales. L'établissement ferme toutefois en 1989, un an avant d'entrer aux Monuments Historiques. Durant cette période, la piscine et fermée même si, de temps à autres, des événements festifs, parfois illégaux, y sont organisés. En 2014, Molitor réouvre en grande pompe, à la suite des travaux de l'architecte Jean-Philippe Nuel. Elle devient alors la piscine de luxe par excellence avec son piscine club et son hôtel 5 étoiles, le MGallery.

La piscine Joséphine Baker, le paquebot flottant

Nager dans la Seine sans nager dans la Seine. Ce paradoxe est rendu possible depuis 2006, avec la piscine Joséphine Baker, un établissement flottant, installé près du quai François Mauriac, tout en verre et en acier.

Imaginée par l'architecte Robert de Busni, la piscine possède un bassin de 25 mètres carré sous un gigantesque plafond de verre, une salle de sport, un sauna, et un solarium de 500 mètres carré. Pour la maintenir à flot, la piscine repose sur près de 20 flotteurs métalliques. Cette construction étonnante permet de nager tout en ayant une vue sur le Paris des bords de Seine.

La piscine Pailleron et son style Art Déco

Ouverte en 1933, la piscine Pailleron fait partie des nombreux vestiges Art Déco laissés par l'Histoire, dans les rues de la capitale. Réalisé par l'architecte Lucien Pollet, le bâtiment fait partie des rares piscines publiques de la ville de Paris classées aux Monuments Historiques en 1998. Pourtant, en 1990, l'établissement ferme au public. Il faut attendre les années 2000 pour que la mairie de Paris se saisisse du dossier et décide de la rénover entièrement entre 2001 et 2006, sous la houlette de l'architecte Marc Mimram.
L'opération lui demande de moderniser les installations sans rien renier du charme d'antan de l'établissement. Ainsi, les cabines d'époques en galeries hautes sont conservées, tout comme le « bassin historique » et la façade extérieure. En 2006, Pailleron réouvre. L'opération est si réussie, qu'elle vaudra à Marc Mimram une nomination au prix de l'Equerre d'argent en 2007, un célèbre concours d'architecte. La piscine se compose désormais d'un premier bassin de 33 mètres, un second bassin de 200 m² dédié aux jeux, un solarium, un spa et un espace extérieur.

Les Risques en Bourse

Fermer