Aller au contenu principal Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
Plus de 40 000 produits accessibles à 0€ de frais de courtage
Découvrir Boursomarkets

Ces clauses insolites dans les contrats des stars de cinéma
information fournie par Webedia09/08/2019 à 07:00
Temps de lecture: 1 min

Ces clauses insolites dans les contrats des stars de cinéma (Crédits photo : Adobe Stock)

Ces clauses insolites dans les contrats des stars de cinéma (Crédits photo : Adobe Stock)

Selon le Wall Street Journal, les acteurs principaux de la franchise Fast and Furious ont signé des clauses pour s'assurer de ne pas passer pour des losers à l'écran. Vin Diesel compte les coups qu'il reçoit, et aurait même demandé à la production de mettre en place un système de points pour équilibrer les taloches reçues par les différents protagonistes. Jason Statham, lui, a exigé de ne recevoir des coups que dans une certaine limite. Quant à Dwayne Johnson , il aurait embauché une équipe pour s'assurer de la répartition égale des torgnoles, et aurait déjà demandé d'apparaître assis plutôt qu'allongé après un combat. Mais ces trois gros bras ne sont pas les seuls à négocier des clauses insolites. Voici un florilège des demandes les plus étonnantes.

Steve McQueen comptait ses lignes de dialogue

Avant le tournage de La Tour Infernale, dans lequel il partageait l'affiche avec Paul Newman, Steve McQueen a exigé que le scénario soit réécrit pour qu'il ait le même nombre de répliques que son partenaire à l'écran. Douze lignes de dialogue ont donc été ajoutées pour satisfaire son ego.

Samuel L. Jackson se réserve des moments pour jouer au golf

Non content de refuser de nombreuses prises, Samuel L. Jackson ajoute systématiquement une clause dans ses contrats pour pouvoir aller jouer au golf deux fois par semaine. En plein tournage, ça doit être pratique !

Queen Latifah l'immortelle

Depuis le film Le Prix à payer, dans lequel son personnage est abattu, Queen Latifah refuse de mourir à l'écran. Une clause qui doit lui fermer quelques portes…

Roger Moore, ancien accro aux cigares

Sur les tournages, feu Roger Moore avait une exigence bien particulière : avoir accès à un stock illimité de cigares cubains. Mais à partir des années 1960, il a dû renoncer à cette clause en raison de problèmes de santé.