Aller au contenu principal Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
Plus de 40 000 produits accessibles à 0€ de frais de courtage
Découvrir Boursomarkets

A la rentrée je gagne du temps, zoom sur le batch cooking !
information fournie par Partenaire31/08/2021 à 17:19
Temps de lecture: 4 min

batch cooking

batch cooking

Tout droit venue des pays anglo-saxons, le batch cooking est une pratique qui consiste à cuisiner en lot pour toute la semaine en seulement quelques heures. Si vous êtes un tant soit peu aventureux, inventif et que vous ne craignez pas de révolutionner vos habitudes, ce concept a incontestablement beaucoup à vous apporter !

Quels sont les avantages à adopter le batch cooking ?

Le batch cooking n'est ni un effet de mode ni une discipline réservée aux professionnels de la cuisine. Le concept est accessible à tous et présente des avantages aussi bien que l'on soit un célibataire endurci qu'un chef de famille nombreuse. C'est un gain de temps non négligeable : inutile de réfléchir quoi préparer ce soir ni se mettre derrière les fourneaux, tout est déjà prêt. Moins de stress, moins de prise de tête, que demander de plus ! Il ne reste plus qu'à assembler le menu, à réchauffer les plats et à profiter du temps restant pour faire des activités plus palpitantes.
Il est bon pour le portefeuille : plus besoin de faire un crochet par l'épicerie pour acheter de quoi dîner – souvent un plat préparé – ni se laisser tenter par des extra. Vous faites vos courses une fois par semaine et avez tout ce qu'il vous faut pour assurer l'ensemble de vos repas. En cuisinant vous-même et en prévoyant vos repas, vous avez aussi moins de chances de laisser traîner dans votre frigo des produits dont la date de péremption pourrait être dépassée. Grâce au batch cooking, fini le gaspillage alimentaire, mauvais pour l'environnement et pour votre budget.

Ce concept est aussi excellent pour tous ceux qui veulent manger sainement. Comme vous avez la main sur les ingrédients, vous pouvez davantage contrôler ce que vous mettez dans votre assiette et privilégier les recettes à base de légumes. Il favorise également la cuisine zéro déchet. Lorsque vous achetez des produits transformés, vous jetez un nombre considérable d'emballages, alors qu'avec le batch cooking, c'est tout le contraire !

Un concept miracle ?

Vous l'aurez compris, le batch cooking est un bon moyen de s'affranchir des contraintes quotidiennes liées à la préparation des plats. Mais, comme toute bonne méthode, elle a aussi ses limites. Déjà, il faut réussir à se motiver pour trouver un créneau pour batch cooker. Si les premiers temps, vous aurez certainement envie d'y consacrer votre dimanche après-midi et qui d'ailleurs, sera peut-être l'occasion d'organiser une activité en famille, sur le moyen ou le long terme, il n'est pas si évident de tenir le rythme. Il faut également de l'organisation en matière de courses, de conservation et de préparation. Les aliments frais ayant tendance à perdre rapidement de leur qualité nutritionnelle – une réalité qui peut être palliée par la congélation. Et ce n'est pas parce que le concept consiste à tout cuisiner pour plusieurs jours qu'il faut consacrer une journée entière à la cuisine. Il est donc nécessaire d'être efficace, et de préparer le plus de plats dans un laps de temps assez restreint ce qui requiert les bonnes recettes, mais surtout un peu d'entraînement. De plus, pas facile de ne rien oublier et surtout de s'assurer de faire des portions suffisantes pour tout le monde ! Enfin, si le batch cooking prône des recettes gourmandes et rassasiantes, prévoir ses repas peut favoriser une certaine lassitude et casser la certaine spontanéité que l'on aime avoir dans le choix de son dîner.  Malgré tout, en y regardant de plus près, tous ces petits inconvénients n'ont rien d'insurmontable.

Batch cooking, comment se lancer ?

Pour bien vous lancer dans le batch cooking, il vous faut avant tout un peu de matériel. Une ardoise peut faire l'affaire pour planifier vos menus. Ainsi, vous aurez sous les yeux la composition des repas qu'il vous faut préparer et surtout une vision sur la semaine entière pour mieux les diversifier. Outre des ustensiles de cuisine fiable, il faut également prévoir des contenants : boîtes en verre hermétiques de toutes les tailles, des sachets de congélation, des bee-wraps – film alimentaire à la cire d'abeille –, si vous êtes soucieux du zéro déchet, et des contenants permettant la conservation des aliments sous vide. Même si ces derniers nécessitent un certain budget, vous ne serez pas déçu de votre achat, sachant que de tels contenants vous permettent de conserver bien plus longtemps vos plats qu'une boîte traditionnelle.

Si vous manquez vraiment de temps, de place et de matériel de cuisine, vous pouvez également investir dans un multicuiseur. Bien qu'un tel appareil ne fasse pas l'unanimité, il a le mérite d'être utile et de dépanner efficacement. Pensez aussi à acheter quelques livres sur le batch cooking qui en plus de vous donner des idées de recettes peuvent vous épauler pour mettre en place une organisation efficace. Vous pouvez en trouver de toutes les sortes ! Certains proposent des recettes véganes, d'autres s'orientent sur la cuisine light ou sur le rééquilibrage alimentaire, d'autres encore regroupent uniquement des conseils pour les desserts. N'hésitez pas à en remplir votre bibliothèque. Après tout, les « bibles » culinaires ne sont-elles pas des alliées indéfectibles de tous les cuisiniers en herbes ?

A lire aussi :

Nouveaux régimes alimentaires : les tendances à suivre...

Ces petits déjeuners 100% healthy et gourmands