Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Votre compte a été clôturé.

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Pour des raisons de sécurité et pour continuer à accéder à votre espace membre, nous vous remercions de bien vouloir valider votre compte membre en cliquant sur le lien suivant : Je valide mon compte membre
Vous allez recevoir un email à l'adresse indiquée lorsque vous aviez créé votre compte.
Cliquez ensuite sur le lien présent dans le mail. Vous pourrez alors de nouveau accéder à votre compte membre.
Si vous n'avez pas reçu cet email, contactez-nous

Un email de confirmation vient de vous être adressé.

  • 8 caractères minimum

  • 1 majuscule

  • 1 minuscule

  • 1 chiffre

  • 1 caractère spécial

  • Différent de votre pseudo

  • Les deux mots de passe sont identiques

Mot de passe oublié ?

Bénéficiez gratuitement de fonctionnalités et de services additionnels. Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

2017, l'année de l'avènement des smartphones chinois ?
Webedia08/11/2016 à 07:30
Temps de lecture: 3 min

2017, l'année de l'avènement des smartphones chinois ? (Crédits photo : Adobe Stock)

2017, l'année de l'avènement des smartphones chinois ? (Crédits photo : Adobe Stock)

À ce jour, Samsung et Apple sont les deux constructeurs de smartphones vendant le plus de terminaux au monde. La société sud-coréenne a écoulé 320,2 millions d'appareils en 2015, avec une part de marché de 22,5%, et la firme à la pomme 225,8 millions pour une part de marché de 15,9%, selon l'institut Gartner. Cependant, ces deux géants de la high-tech ne sont actuellement pas au meilleur de leur forme. Alors que le premier a connu un véritable fiasco avec son Galaxy Note 7, qu'il a dû retirer de la vente, le second a enregistré le premier recul de son chiffre d'affaires depuis 15 ans. Une baisse de régime qui profite évidemment à d'autres acteurs du marché, en particulier aux constructeurs chinois. Huawei, LeEco, Xiaomi ou encore Lenovo seront-ils en 2017 les champions de la vente de smartphones ?

Huawei, le troisième constructeur mondial

Au troisième trimestre 2016, d'après les chiffres communiqués par le cabinet IDC, les constructeurs de smartphones ont écoulé 362,9 millions d'appareils, soit une croissance globale de 1% par rapport à la même période en 2015. Si Samsung et Apple restent les leaders du secteur, ils ont respectivement enregistré des chutes de 13,5 et 5,3% de leurs ventes. Au contraire, les autres acteurs du marché se portent plutôt bien. C'est le cas notamment de Huawei, qui conserve sa troisième place mondiale avec 33,6 millions d'appareils vendus et une part de marché de 9%. La société chinoise se situe encore loin derrière Apple et ses 45,5 millions de smartphones écoulés, mais elle affiche une croissance remarquable de 23%. L'écart qui la sépare de la firme à la pomme se réduit donc dangereusement au fil des mois. Un phénomène qui devrait se poursuivre en 2017. En effet, Huawei met actuellement tout en oeuvre pour mieux séduire les marchés américain et européen. Souhaitant devenir une référence dans les mobiles haut de gamme, la marque parvient à concevoir des smartphones ultra-performants, à l'image du Mate 9 qu'elle a dévoilé la semaine dernière. Cet appareil aurait dû avoir comme principal concurrent le Samsung Galaxy Note 7, dont le parcours a été aussi bref qu'explosif.

L'essor fulgurant des sociétés OPPO et Vivo

Huawei n'est pas la seule société chinoise à bénéficier du contexte défavorable à Samsung et Apple. Les marques OPPO et Vivo, quasiment inconnues dans l'Hexagone puisqu'elles se concentraient en 2015 sur le marché chinois, se sont frottées cette année à l'Inde et au continent asiatique dans son ensemble. Résultat, OPPO a écoulé 25,3 millions de smartphones au troisième trimestre 2016, ce qui représente une croissance insolente de 121,6 % par rapport à l'année précédente. En débutant son internationalisation, elle est parvenue à s'arroger 7% du marché des smartphones. Quant à la firme Vivo, elle a vendu 21,2 millions d'appareils sur la même période, boostant sa croissance de 102,5%. Sa part de marché a doublé pour atteindre 5,8%. Aujourd'hui, d'après IDC, ces deux sociétés chinoises se situent à la quatrième et à la cinquième place des plus gros constructeurs de smartphones.

Des ventes en hausse de 541% pour LeEco

Mais ce n'est pas tout, Lenovo a aussi enregistré une croissance de 20% sur le troisième trimestre 2016, ajoute le cabinet Trendforce. Quant à la société LeEco, qui a vendu 3,9 millions de smartphones en 2015, exclusivement en Chine, elle devrait cette année atteindre les 25 millions d'unités écoulées selon Strategy Analytics. Cela représenterait une hausse des livraisons de 541%, faisant de LeEco le constructeur de smartphones à la croissance la plus rapide au monde ! Finalement, seule Xiaomi se retrouve pénalisée par la bonne forme de ses concitoyennes. Les ventes de ses appareils ont reculé de 7% au troisième semestre 2016. Quoi qu'il en soit, aujourd'hui et pour le deuxième trimestre consécutif, les constructeurs chinois s'imposent comme la principale force sur le marché mondial des smartphones. Ensemble, ils écoulent plus de terminaux que le couple formé par Apple et Samsung. Si les deux géants de la high-tech ne se relèvent pas rapidement de la mauvaise passe qu'ils sont en train de traverser, le marché du smartphone pourrait bien changer de visage en 2017. Il ferait la part belles aux sociétés chinoises, décidément très voraces...

Les Risques en Bourse

Fermer