Aller au contenu principal Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté

Le FMI considère une proposition pour une augmentation de 650 milliards de dollars de ses réserves
information fournie par Reuters24/03/2021 à 07:21

LE FMI CONSIDÈRE UNE PROPOSITION POUR UNE AUGMENTATION DE 650 MILLIARDS DE DOLLARS DE SES RÉSERVES

LE FMI CONSIDÈRE UNE PROPOSITION POUR UNE AUGMENTATION DE 650 MILLIARDS DE DOLLARS DE SES RÉSERVES

par Andrea Shalal

WASHINGTON (Reuters) - La directrice du Fonds monétaire international (FMI), Kristalina Georgieva, a annoncé mardi qu'elle présenterait au conseil d'administration du FMI une proposition officielle concernant une éventuelle augmentation de 650 milliards de dollars (548 milliards d'euros) des réserves d'urgence du Fonds d'ici juin.

Kristalina Georgieva a déclaré qu'une nouvelle allocation de droits de tirage spéciaux (DTS) donnerait aux pays membres - dont beaucoup ont été durement touchés par la pandémie de COVID-19 - un important apport de liquidités sans augmenter le poids de leur dette.

Cette allocation de DTS permettrait aux pays membres de combattre la pandémie de coronavirus, de développer leurs campagnes de vaccination ainsi que d'autres mesures d'urgence, a déclaré la directrice dans un communiqué.

"Une nouvelle allocation de DTS serait bénéfique pour tous les pays membres et soutiendrait la reprise après la crise sanitaire", a dit Kristalina Georgieva. "Ce serait aussi un signe fort de la détermination des membres du FMI à faire tout ce qui est possible pour surmonter la pire récession depuis la grande dépression des années 1930."

Cette nouvelle allocation de DTS serait la première depuis celle d'un montant de 250 milliards de dollars approuvée en 2009, au plus fort de la crise financière.

Si elles sont approuvées, les réserves supplémentaires, qui peuvent être transformés en devises par les pays membres ou partagées avec des pays plus démunis, seront disponibles plus tard dans l'année.

(version française Camille Raynaud)

3 commentaires

  • 24 mars08:10

    Non, il s'agit en fait d'un transfert dans les comptes des banques centrales : de leur propre compte de réserves vers le compte du FMI ouvert dans leur comptabilité. C'est donc une diminution des réserves des banques centrales. Décision éminemment politique.