Carlsberg annonce 1,34 md de charges et supprime 2.000 postes

le
0

(Actualisé avec précisions, commentaire et cours de l'action) COPENHAGUE, 11 novembre (Reuters) - Carlsberg CARLb.CO a annoncé mercredi 10 milliards de couronnes danoises (1,34 milliard d'euros) de charges exceptionnelles et la suppression de 2.000 postes dans le but de renouer avec la croissance après plusieurs années marquées par ses difficultés en Russie. Le groupe danois, quatrième brasseur mondial, réalise un quart de ses bénéfices en Russie et en Ukraine, deux marchés en crise, mais les restructurations annoncées concernent aussi la Chine et la Grande-Bretagne. A la Bourse de Copenhague, l'action Carlsberg gagnait 7,1% à 85,95 couronnes à 11h55 GMT. Des investisseurs se disent soulagés de ne pas avoir à attendre l'année prochaine pour connaître les conclusions de la revue stratégique engagée par le groupe et le montant des dépréciations, et ils ajoutent que le jugement du nouveau directeur général sur les activités du groupe leur semble réaliste. La majeure partie des nouvelles charges ont été inscrites dans les comptes du troisième trimestre et le groupe dit désormais tabler sur une baisse de près de 10% de son bénéfice d'exploitation annuel alors qu'il l'attendait initialement en hausse. Les charges portant sur la Russie représentent cinq milliards de couronnes, la Chine quatre milliards et la Grande-Bretagne 600 millions. "LA NOUVELLE DIRECTION FAIT LE MÉNAGE" "Cela montre que la nouvelle direction fait le ménage derrière l'ancienne. Nous attendions tous de connaître les décisions concernant la Russie mais les mesures importantes sur la Chine sont une surprise", a dit Michael Friis Jorgensen, analyste d'Alm. Brand. Les activités asiatiques, Chine incluse, sont les seules à afficher un bénéfice d'exploitation en hausse au troisième trimestre mais Carlsberg a précisé que ses brasseries de l'est de la Chine seraient déficitaires dans un avenir proche. Cees 't Hart, le directeur général en poste depuis juin, a précisé que le groupe pourrait fermer certaines petites brasseries de l'est chinois alors que l'activité dans l'ouest du pays reste solide. En Grande-Bretagne, le groupe a dit avoir souffert de la concurrence sur les prix ainsi que de son déréférencement par un grand distributeur. Il n'a pas révélé l'identité de celui-ci mais Tesco a retiré le mois dernier les produits Carlsberg de la plupart de ses rayons. Pour le troisième trimestre de cette année, Carlsberg a publié un bénéfice d'exploitation hors exceptionnels de 3,47 milliards de couronnes, supérieur au consensus des estimations d'analystes qui le donnait à 3,19 milliards. Mais le groupe affiche une perte avant impôt de 4,6 milliards après prise en compte des charges exceptionnelles, à comparer à un bénéfice imposable de 3,0 milliards l'an dernier. Cees 't Hart a précisé que la fusion annoncée entre SABMiller et AB InBev ne devrait pas avoir un impact marquant sur les principaux marchés de Carlsberg. (Sabina Zawadzki; Marc Angrand pour le service français)


Valeurs associées
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant