1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Retraite : Les sexagénaires seraient plus heureux au travail que les quinquagénaires
Boursorama avec Newsgene14/05/2019 à 12:42

Retraite : Les sexagénaires seraient plus heureux au travail que les quinquagénaires

Le Conseil d'orientation des retraites a réalisé un rapport sur la satisfaction au travail à partir de 50 ans. Il apparaît que les quinquagénaires sont moins heureux que les sexagénaires encore en poste. Les salariés du public âgés de 50 à 59 ans seraient aussi plus épanouis dans leur emploi que ceux du privé. 

 

Le gouvernement étudie toutes les pistes pour retarder les départs à la retraite. Or, la satisfaction au travail fait partie des facteurs qui peuvent jouer un rôle crucial dans la décision des salariés.

Un document de travail du Conseil d'orientation des retraites (COR), consulté par Les Echos, montre ainsi que les actifs de plus de 60 ans sont plus heureux au travail que les quinquagénaires. « Cet écart trouve vraisemblablement une explication dans une sortie du marché du travail plus précoce des personnes les moins satisfaites au travail », estime ce rapport effectué à partir des enquêtes de l'Insee sur les ressources et conditions de vie des Français. Les résultats de cette étude sont donc à analyser avec prudence.

L'argent ne fait pas forcément le bonheur

Parmi les constats majeurs de ce rapport : le genre n'a pas vraiment d'incidence sur la satisfaction au travail puisque les résultats sont semblables entre les hommes et les femmes. En revanche, et sans surprise, les actifs les mieux payés apprécient davantage d'être au travail que les autres, toutes classes d'âge confondues.

Toutefois, on remarque des nuances qui montrent que le salaire ne fait pas tout. « Entre 50 et 59 ans, les actifs du deuxième quartile de revenus sont moins satisfaits que ceux des autres quartiles », note Les Echos.

Un écart entre les salariés du public et ceux du privé

Le rapport pointe également un écart de satisfaction entre le secteur public et le secteur privé. Les quinquagénaires travaillant dans le public sont plus satisfaits que ceux travaillant dans le privé. Mais cette tendance n'est plus valable pour les sexagénaires « sans qu'il soit possible d'y percevoir la portée respective d'une éventuelle plus grande inadaptation des postes au vieillissement ou d'insatisfactions plus importantes face à l'attente des départs à la retraite », précise le rapport.

6 commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

  • geocor
    14 mai17:16

    Les salariés du public plus heureux que ceux du privé. Tu m'étonnes : les premiers vivent au crochet des seconds !

    Signaler un abus

Voir plus de commentaires

Signaler le commentaire

Fermer

Annonces immobilières

Les Risques en Bourse

Fermer