Aller au contenu principal Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
Plus de 40 000 produits accessibles à 0€ de frais de courtage
Découvrir Boursomarkets
Fermer

Retraite : comment optimiser la liquidation de votre PER individuel ?
information fournie par Mingzi27/02/2024 à 11:57

Une fois l’âge de la retraite atteint, les possibilités pour disposer de votre épargne sont nombreuses (Crédit photo: Fotolia

Une fois l’âge de la retraite atteint, les possibilités pour disposer de votre épargne sont nombreuses (Crédit photo: Fotolia

Une fois l'âge de la retraite atteint, les possibilités pour disposer de l'épargne logée sur votre PER individuel sont nombreuses. Comment optimiser la liquidation de votre PER selon votre situation personnelle et fiscale ?

Le PER individuel est un produit d'épargne retraite dont l'objectif est de se constituer un complément de revenus ou un capital en vue de la retraite. Une fois l'âge de la retraite atteint, les possibilités pour disposer de votre épargne sont nombreuses. Comment optimiser la liquidation de votre PER individuel selon votre situation personnelle et fiscale ?

A quel moment liquider son PER individuel ?

Le PER est liquidable au moment de la retraite, mais rien ne vous oblige à le débloquer tout de suite. Si vous n'avez pas besoin de revenu complémentaire, vous pouvez laisser votre épargne capitaliser sur votre PER et même continuer à effectuer des versements.

Certains épargnants ne débloquent jamais les sommes et se servent du PER individuel comme un outil de transmission du capital. En effet, l'épargne versée sur le PER bénéficie d'un avantage fiscal à l'entrée. Au décès du titulaire du PER, l'épargne est transmise aux bénéficiaires de son choix, en exonération de droits de succession, dans la limite de 30.500 euros si le décès intervient après les 70 ans du titulaire et de 152.500 euros s'il intervient avant les 70 ans.

Pour rappel, les sommes versées sur un PER sont déductibles des revenus imposables dans la limite annuelle de 10 % des revenus imposables et de 35.193 euros en 2024. Pour les travailleurs indépendants, il est possible de déduire jusqu'à 10 % du bénéfice imposable dans la limite 37.094 euros, auxquels s'ajoutent 15 % de la fraction du bénéfice imposable comprise entre un et huit PASS 2024 (plafond annuel de la sécurité sociale), soit 48.686 euros en 2024. Au global, les versements sont déductibles dans la limite d'un montant maximum de 85.780 euros.

Comment liquider son PER ?

Le PER offre plusieurs possibilités de déblocage de l'épargne :

  • Sortie en rente viagère (revenu à vie)
  • Sortie en capital en une seule fois
  • Sortie en capital fractionnée (en plusieurs fois)
  • Un mélange entre sortie en rente et sortie en capital

Le choix du mode de sortie dépend avant tout de vos besoins à la retraite, avec un point de vigilance particulier sur l'impact fiscal de la solution choisie.

La sortie en rente viagère

La sortie en rente conviendra à ceux qui sont à la recherche d'un complément de revenu régulier, sans avoir à se soucier de la gestion administrative (contrairement à l'immobilier locatif par exemple). Selon les dispositions du contrat, vous pourrez choisir une rente qui convient à votre situation personnelle :

  • Rente viagère simple : vous percevez un revenu à vie
  • Rente viagère réversible : vous percevez un revenu à vie et au décès, la rente est reversée au bénéficiaire de votre choix. Cette solution permet par exemple de protéger votre conjoint.
  • Rente viagère à annuités garanties : cette option permet de garantir le versement d'une rente sur une durée minimum librement fixée. En cas de décès au cours de cette période, le bénéficiaire percevra la rente sur la période restant à couvrir.
  • Rente viagère majorée ou minorée : cette solution permet d'adapter le montant de la rente dans le temps. Elle peut ainsi être plus élevée en début de retraite ou au contraire plus élevée avec l'avancée en âge (en prévision par exemple de dépenses liées à une situation de perte d'autonomie).

En termes de fiscalité, si vous avez bénéficié de l'avantage fiscal au moment sur versement des sommes sur le PER, la rente viagère sera alors imposée selon le régime fiscal des rentes à titre gratuit : la rente est soumise à l'impôt sur le revenu après un abattement de 10 %. Des prélèvements sociaux de 17,2 % sont appliqués sur une fraction de l'épargne en fonction de votre âge. Par exemple, il est de 60 % si vous avez entre 60 et 69 ans.

La sortie en capital

La sortie en capital conviendra à ceux qui souhaitent utiliser leur épargne pour un projet ou pour se faire plaisir.

Un point de vigilance toutefois pour ceux qui ont bénéficié de l'avantage fiscal au moment du versement des sommes sur le PER : à la sortie, le capital est imposé au barème progressif de l'impôt sur le revenu (mais pas aux prélèvements sociaux), et les intérêts sont soumis à la flat tax (prélèvement forfaitaire unique de 30%). Si vous optez pour une sortie en capital en une seule fois, vous risquez de changer de tranche d'imposition sur le revenu et payer beaucoup d'impôt. Dans ce cas, il est préférable d'opter pour une sortie en capital fractionnée.

D'une manière générale, demandez à votre conseiller de réaliser une simulation pour vous aider à choisir le mode de liquidation le plus adapté à votre situation personnelle et fiscale.

DECOUVREZ LES PRODUITS BOURSOBANK

Vous souhaitez ouvrir un PER pour bénéficier d'une rente viagère à la retraite ?

Découvrez le PER proposé par BoursoBank et bénéficiez :

- Du PER le moins cher du marché tous frais confondus (Observatoire Quantalys des Plans Epargne Retraite (PER) septembre 2021)
- Du choix entre 3 profils de gestion : prudent, équilibré et dynamique
- D'un contrat géré par des experts BlackRock (R), un des leaders de la gestion d'actifs dans le monde
- D'une gestion optimisée de votre capital pour vous assurer une meilleure retraite.

Ce produit présente un risque en perte de capital.

0 commentaire

Signaler le commentaire

Fermer