1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Votre compte a été clôturé.

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Qui paie la redevance télé ?
Boursorama avec Pratique.fr25/01/2020 à 08:30

Malgré la suppression de la taxe d'habitation en 2022, la redevance télé sera maintenue.  Le ministre de la Culture a annoncé en novembre dernier le maintien de la contribution à l'audiovisuel public, malgré la disparition de la taxe d'habitation à laquelle elle est actuellement rattachée. Le format de cette redevance qui contribue à financer la production audiovisuelle publique française devra cependant être repensé.

iStock-xavierarnau

Qui paie la redevance télé ?

Actuellement, et ce jusqu'en 2022, doit s'acquitter de la contribution à l'audiovisuel public tout foyer fiscal redevable de la taxe d'habitation et équipé d'un téléviseur (ou d'un dispositif assimilé), qui lui appartient ou non. Le montant de la taxe, unique, est de 138 euros pour la France métropolitaine et de 88 euros pour les DOM-TOM, et ce indépendamment du nombre de téléviseurs présents au sein du foyer fiscal. Les personnes imposées à la taxe d'habitation qui disposent d'un abonnement Internet haut débit avec un accès aux programmes de télévision ne doivent s'acquitter de la redevance que s'ils possèdent une télévision. En 2019, la contribution à l'audiovisuel public a été payée par 28 millions de foyers.

À quoi sert la contribution à l'audiovisuel public ?

Cette redevance a pour objectif de financer les activités des radios et télévisions publiques françaises. Elle permet de couvrir une large part des frais de fonctionnement et d'investissements de Radio France, France Télévisions, Arte France, TV5 Monde, France Médias Monde et l'Institut National de l'Audiovisuel.

Quid du maintien de la redevance ?

Le ministre de la Culture, Franck Riester a annoncé fin novembre que la contribution à l'audiovisuel public survivrait à la disparition de la taxe d'habitation, à laquelle elle est rattachée, malgré l'opposition de certains membres du gouvernement.

Quelles seront les modalités de paiement ?

Les modalités de règlement de la contribution à l'audiovisuel public après 2023 ne sont pas encore déterminées. Le gouvernement devra notamment plancher sur un éventuel nouveau mode de calcul, de collecte, ainsi qu'un potentiel rattachement à un impôt existant. Franck Riester a également indiqué vouloir taxer l'utilisation des services de streaming vidéo pour que ces derniers contribuent, au même titre que les chaînes de télévision, au financement la production audiovisuelle française.

26 commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

  • gueho1
    27 janvier08:57

    Il est vrai que nous payons aussi pour les cirques ( Véridique ), et il n'y a pas que cela, nous payons aussi pour les taulards, savez-vous qu'un ex prisonnier à droit au ASSEDIC ( Voir la convention UNEDIC ), n'est-il pas beau notre cher pays où les gens se plaignent en permanence. A quand un système politique à l'exemple des pays du Nord. ( Pas de la Corée ..... )

    Signaler un abus

Voir plus de commentaires

Signaler le commentaire

Fermer

Annonces immobilières

Les Risques en Bourse

Fermer