1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Conserver cet article pour le lire plus tard

Fermer

Ce service est réservé aux clients et membres de Boursorama.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Prélèvement à la source : certains contribuables devront rembourser leur crédit d'impôt

Boursorama avec Newsgene08/11/2018 à 16:49

(FLICKR / Fred Romero)

Le 15 janvier prochain, tous les contribuables ayant bénéficié d'un crédit d'impôt au cours des années précédentes toucheront un acompte représentant 60% du montant total de leur réduction. Y compris ceux qui n'ont plus droit à la ristourne. Ces derniers devront donc rembourser les sommes perçues quelques mois plus tard.

Avec l'instauration du prélèvement à la source de l'impôt sur le revenu en 2019, les foyers fiscaux qui bénéficiaient les années précédentes d'un crédit d'impôt récurrent vont devoir se montrer vigilants, prévient BFM TV. En effet, ces contribuables vont tous se voir verser un montant correspondant à 60% de leur réduction ou crédit d'impôt le 15 janvier prochain. Y compris ceux qui n'ont plus droit à cette « ristourne ».

Une somme à laquelle certains n'auront plus droit

Pour ces personnes, il est donc préférable de ne pas dépenser l'argent perçu car elles devront le rembourser quelques mois plus tard. Et plus précisément au cours de l'été 2019, quand l'administration fiscale prendra connaissance des déclarations concernant les revenus 2018. Le fisc saura alors que certains Français n'ont pas fait les mêmes dons à des associations qu'en 2017, n'ont pas engagé les mêmes frais de garde d'enfant, d'emploi à domicile ou d'hébergement en EHPAD ou encore n'ont pas effectué les mêmes investissements locatifs.

Les sommes indûment perçues en janvier 2019 devront être intégralement remboursées. Les quelque 8,5 millions de foyers fiscaux qui perçoivent un crédit d'impôt depuis plusieurs années seront prévenus de la situation par courrier le mois prochain afin d'éviter les mauvaises surprises.

Obligés d'accepter l'acompte

Mais celles et ceux qui savent d'ores et déjà qu'ils n'ont en fait pas droit à ce « bonus » qui sera versé mi-janvier n'auront pas la possibilité de le refuser afin de simplifier la gestion de leur budget. La somme devra être conservée jusqu'au remboursement.

Il est pour l'instant difficile d'estimer quelle proportion des 5,6 milliards d'euros que représentera l'acompte global retournera finalement dans les caisses de l'Etat.

8 commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

  • phmonard
    11 novembre11:59

    Et pourtant, il paraît que le prélèvement à la source est simple et moderne... MDR !

    Signaler un abus

  • mxnagg
    11 novembre11:35

    Les mecs qui fianance massivement l'aquarius pour payer moins d'impot vont devoir rembourser, c'est Terrible et ca me traumatise...

    Signaler un abus

  • hasss
    11 novembre10:18

    "Au début c'était simple" nous affirme Brun36... Il faut beaucoup d'humour ou de mauvaise foi pour prétendre une chose pareille ! Le pire, c'est que beaucoup de fonctionnaires de Bercy en sont convaincus. Tenter de prélever à la source un impôt inextricable, sans préalablement simplifier cet impôt, ça ne risque pas d'être "simple au début" !

    Signaler un abus

  • gstorti
    08 novembre18:46

    Ils vont mettre des indemnité pour avoir accepter des sommes indus. Les inspecteurs du fisc, font se faire un devoir de les taxer tous. ?

    Signaler un abus

  • bear
    08 novembre17:45

    Mais que cela va être drôle, le veau gras va se rendre compte qu'il est...pauvre.

    Signaler un abus

Voir plus de commentaires

Signaler le commentaire

Fermer

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.