Aller au contenu principal Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté

Plan épargne retraite : choisir la gestion libre ou la gestion pilotée ?
information fournie par Mingzi16/11/2021 à 06:00

Le plan épargne retraite est un produit d'épargne qui permet de préparer sa retraite tout en bénéficiant d'un avantage fiscal. (Crédit photo: 123RF)

Le plan épargne retraite est un produit d'épargne qui permet de préparer sa retraite tout en bénéficiant d'un avantage fiscal. (Crédit photo: 123RF)

Sauf mention contraire de l'épargnant, le mode de gestion par défaut de l'épargne investie sur un PER est la gestion pilotée à horizon. Comment fonctionne cette gestion, quels sont ses avantages, faut-il choisir la gestion pilotée à horizon ou la gestion libre ?

Le plan épargne retraite est un produit d'épargne qui permet de préparer sa retraite tout en bénéficiant d'un avantage fiscal. L'épargne versée sur un PER peut être investie sur un fonds en euros et sur des unités de compte, c'est-à-dire des OPCVM de toutes sortes. Sauf mention contraire de l'épargnant, le mode de gestion par défaut de l'épargne est la gestion pilotée à horizon. Comment fonctionne cette gestion pilotée, quels sont ses avantages, faut-il choisir la gestion pilotée à horizon ou la gestion libre ?

La gestion pilotée à horizon

La gestion pilotée à horizon consiste à déléguer la gestion de l'épargne à l'assureur qui se chargera de répartir l'épargne en fonction de l'horizon de placement de l'épargnant. Ainsi, à l'approche de la retraite, le capital est progressivement sécurisé : l'épargne est plus fortement investie dans des actifs en actions au démarrage puis la part investie dans des actifs à faible risque (fonds en euros, fonds monétaires) augmente à mesure que la date de la retraite approche, permettant ainsi de réduire progressivement les risques financiers.

La loi encadre la part minimale que doivent représenter les actifs à faible risque dans chaque allocation, en fonction du profil investisseur de l'épargnant et de sa date de départ à la retraite. 

Ainsi, le PER doit proposer au moins trois profils : le profil « prudent horizon retraite », « équilibré horizon retraite » et « dynamique horizon retraite ». Le profil « équilibré horizon retraite » est le profil retenu par défaut : entre 5 à 10 ans de la retraite, l'allocation doit comporter au moins 20 % d'actifs à faible risque, entre 2 à 5 ans de la retraite elle doit en comporter au minimum 50 % et à moins de 2 ans de la retraite, la part minimum est de 70 %. 

Lire aussi : Tout savoir sur le Plan d'Epargne Retraite (PER)

La gestion libre

S'il choisit la gestion libre, l'épargnant sélectionne lui-même les supports sur lesquels il souhaite investir parmi ceux disponibles sur le PER, ainsi que leur répartition. Il est ensuite libre d'effectuer des arbitrages et faire ainsi évoluer son allocation comme bon lui semble. 

Gestion pilotée à horizon ou gestion libre ?

Avec la gestion libre, l'épargnant est seul maitre de ses choix : il répartit son épargne sur les différents supports et effectue des arbitrages librement. Opter pour ce mode de gestion nécessite de bien maîtriser certains fondamentaux : construire une allocation qui tient compte du profil investisseur en répartissant son épargne entre fonds en euros et unités de compte, bien diversifier les différents supports pour limiter les risques et suivre les marchés financiers pour arbitrer au bon moment.

La gestion pilotée à horizon est une solution clé en main : l'épargnant délègue la gestion de son épargne à l'assureur. Elle est particulièrement adaptée à ceux qui n'ont pas le temps, la compétence ou encore l'envie de suivre leur épargne. L'assureur propose à l'épargnant une allocation correspondant à son profil investisseur et son horizon de placement et effectue ensuite les arbitrages nécessaires pour sécuriser l'épargne à mesure que la retraite approche.

1 commentaire

  • 17 novembre21:00

    A éviter tout simplement


Annonces immobilières