Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Votre compte a été clôturé.

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Pour des raisons de sécurité et pour continuer à accéder à votre espace membre, nous vous remercions de bien vouloir valider votre compte membre en cliquant sur le lien suivant : Je valide mon compte membre
Vous allez recevoir un email à l'adresse indiquée lorsque vous aviez créé votre compte.
Cliquez ensuite sur le lien présent dans le mail. Vous pourrez alors de nouveau accéder à votre compte membre.
Si vous n'avez pas reçu cet email, contactez-nous

Un email de confirmation vient de vous être adressé.

  • 8 caractères minimum

  • 1 majuscule

  • 1 minuscule

  • 1 chiffre

  • 1 caractère spécial

  • Différent de votre pseudo

  • Les deux mots de passe sont identiques

Mot de passe oublié ?

Bénéficiez gratuitement de fonctionnalités et de services additionnels. Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Placements sans impôts : cinq bons plans à connaître
Le Revenu15/09/2020 à 10:54

Il est possible de payer moins que la flat tax de 30% sur vos gains financiers. (© Fotolia)

Sans être obligé d'avoir recours à de lourds et complexes programmes de défiscalisations, il est possible de réduire l'impôt payé sur ses revenus financiers et immobiliers. Voici cinq astuces pour diminuer voire effacer totalement la facture.

Malgré la mise en place de la flat tax en 2018, les placements restent fortement fiscalisés.

Près d'un tiers de vos gains financiers (dividendes, intérêts, plus-values) sont encore rendus à l'Etat après application du prélèvement forfaitaire unique de 12,8% et des prélèvements sociaux de 17,2%. Heureusement il existe des moyens pour réduire la douloureuse, que ce soit sur les placements financiers ou immobiliers (qui ne sont pas concernés par la flat tax).

Voilà cinq astuces à utiliser sans modération si vous en avez la possibilité.

1) Contribuables peu imposés, attention à la flat tax

Paradoxalement, le premier bon plan à connaître consiste à... renoncer à la flat tax !

Si l'introduction de cet impôt proportionnel a été favorable à de nombreux investisseurs, elle ne profite pas aux contribuables les moins imposés. Pour ne pas les pénaliser, Bercy offre la possibilité d'opter pour l'ancien système, à savoir une imposition au barème de l'impôt sur le revenu auquel s'ajoutent les prélèvements sociaux. 

De manière schématique, vous avez intérêt à renoncer à la flat tax si votre taux marginal d'imposition est inférieur à 30%, soit de 11% maximum. En effet, l'addition des 11% et des 17,2% est inférieure aux 30% de la flat tax. Attention, le renoncement au prélèvement forfaitaire unique est global et s'applique à l'ensemble de vos revenus

Lire la suite sur LeRevenu.com

2 commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

  • tomlordo
    15 septembre11:38

    Qu'un peut copier/coller le texte de l'article svp ? merciii

    Signaler un abus

Voir plus de commentaires

Signaler le commentaire

Fermer

Annonces immobilières

Les Risques en Bourse

Fermer