Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Votre compte a été clôturé.

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Pour des raisons de sécurité et pour continuer à accéder à votre espace membre, nous vous remercions de bien vouloir valider votre compte membre en cliquant sur le lien suivant : Je valide mon compte membre
Vous allez recevoir un email à l'adresse indiquée lorsque vous aviez créé votre compte.
Cliquez ensuite sur le lien présent dans le mail. Vous pourrez alors de nouveau accéder à votre compte membre.
Si vous n'avez pas reçu cet email, contactez-nous

Un email de confirmation vient de vous être adressé.

  • 8 caractères minimum

  • 1 majuscule

  • 1 minuscule

  • 1 chiffre

  • 1 caractère spécial

  • Différent de votre pseudo

  • Les deux mots de passe sont identiques

Mot de passe oublié ?

Bénéficiez gratuitement de fonctionnalités et de services additionnels. Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Piscines : c'est l'heure de l'hivernage
Boursorama avec Pratique.fr17/10/2020 à 08:30

Avec l'automne, les températures se rafraîchissent et l'intérêt pour la baignade se raréfie. Une équation synonyme d'hivernage pour votre piscine. Découvrez tout ce qu'il faut savoir pour le mettre en place sans accroc, selon l'architecte-paysagiste Eric Lequertier.

Piscines  c'est l'heure de l'hivernage - iStock-quintanilla

Piscines c'est l'heure de l'hivernage - iStock-quintanilla

Pourquoi hiverner sa piscine ?

Pour permettre à votre piscine de passer l'Hiver tranquillement, il est crucial de penser à la mettre en hivernage. C'est cette opération qui préservera la qualité de l'eau et vous évitera de la retrouver verte, du fait des micro-organismes. L'hivernage va également protéger la piscine des effets du gel, qui risquerait entre autres de faire éclater les canalisations. Mais il ne faut pas se lancer à n'importe quel moment. C'est lorsque l'eau atteint 12 degrés que vous pourrez mettre votre piscine en hivernage. Une eau trop chaude viendrait anéantir les effets du produit et favoriser le développement des algues. A l'inverse, un hivernage trop tardif pourrait impliquer que la piscine ait déjà été endommagée par le gel. Le choix de la méthode d'hivernage va dépendre de la vigueur de l'Hiver dans votre région. On penchera plutôt pour un hivernage passif en cas d'hiver froid et de risques réels de gelées. Un hivernage actif s'appliquera dans des régions où l'hiver est plus doux. En préalable, il faudra laver bassin et équipements. Un traitement de choc, qui contient un concentré d'agents désinfectant, devra ainsi être administré à l'eau avant de la filtrer pendant une journée.

Une protection contre le gel

L'hivernage actif revient à laisser tourner votre piscine, mais au ralenti. Le produit d'hivernage multi-actions va empêcher les bactéries de s'installer pendant la période hivernale et va stabiliser l'eau pour l'hiver. Il faudra toutefois penser à faire tourner le système de filtration quelques heures par jours pour éviter que le gel ne se forme. Un coffret hors-gel viendra le déclencher si l'eau atteint une certaine température. Par ailleurs, cette méthode demande un peu d'entretien tout au long de la saison, l'hivernage actif ne s'accompagnant pas nécessairement de la pose d'une couverture d'hiver. La méthode passive signifie quant à elle que la piscine sera arrêtée le temps de l'hiver. Si elle demande le même produit d'hivernage, il faut cette fois le laisser agir une heure en s'assurant que la vanne multivoie du bassin soit en position circulation. Autrement, il risque de passer dans le filtre. Pour pouvoir ensuite vidanger et purger tous les équipements de la piscine, ainsi que les canalisations, la filtration doit être arrêtée. L'idée est qu'il ne reste pas d'eau dans les circuits. 

Quelques précautions supplémentaires

L'hivernage passif comprend également un chapitre de démontage. Outre un éventuel plongeoir et l'échelle pour entrer dans l'eau, il faut retirer la pompe de filtration et le surpresseur du robot de nettoyage. C'est ensuite le tour des buses de refoulements et de la prise balai, à dévisser pour y mettre des bouchons et fermer les canalisations. Enfin, les skimmers ont besoin de bouteilles gizzmo, propres à l'hivernage passif. Il ne reste plus qu'à installer des flotteurs, en diagonale, et à installer la couverture d'hiver opaque. Plus chronophage que la méthode active, l'hivernage passif ne vous protège pas complètement du risque de retrouver une eau verdâtre au printemps. Toutefois, une fois réalisé, il ne demandera pas d'entretien supplémentaire pendant l'hiver. Notez qu'il est important, quelle que soit votre méthode, de ne pas vider complètement la piscine lors de sa mise en hivernage. Elle risquerait alors de se déformer ou pire, de se fissurer. Elle ne reprendrait par ailleurs pas sa forme initiale lors de sa remise en route.

0 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le commentaire

Fermer

Annonces immobilières

Les Risques en Bourse

Fermer