1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Où s'installer en province quand on travaille à Paris ?
Mingzi07/11/2019 à 17:42

Où s'installer en province quand on travaille à Paris ? (Crédit photo: 123RF)

À cause des prix élevés de l'immobilier, beaucoup de Français qui travaillent à Paris ou en région parisienne n'ont plus les moyens d'y vivre. Ils sont de plus en plus nombreux à s'installer en province. Quelle ville de province choisir quand on est travailleur parisien ?

200 000 « navetteurs » quotidiens

Les prix moyens de l'immobilier dans la capitale ont dépassé la barre symbolique des 10 000 euros le mètre carré. En région parisienne, les prix ont également été tirés vers le haut (5 652 euros le m2) et restent très élevés par rapport à l'ensemble de la France (2 614 euros le m2).

Avec de tels niveaux de prix, beaucoup de Français qui travaillent à Paris ou en région parisienne n'ont plus les moyens d'y vivre. C'est pourquoi ils sont de plus en plus nombreux à faire le choix de s'installer en province, à une centaine de kilomètres de Paris, tout en continuant d'y travailler. Grâce au réseau TGV et TER, de nombreuses villes de province sont désormais à moins d'une heure de la capitale.

Selon l'INSEE, chaque jour, 200 000 travailleurs parisiens seraient dans ce cas, motivés par la recherche d'une meilleure qualité de vie. Bien qu'il leur soit nécessaire d'allouer un budget important aux transports quotidiens, ce choix leur permet d'accéder à un logement plus grand car les prix de l'immobilier sont bien plus abordables en province qu'en région parisienne. « L'immobilier en province coûte de deux à quatre fois moins chers qu'à Paris. Partir en province est une belle alternative pour les travailleurs parisiens, permettant d'avoir un cadre de vie plus agréable sans augmenter son budget logement. Dans la prise de décision, il faut prendre en compte les dépenses liées à ce mode de vie, notamment l'abonnement TGV qui peut coûter jusqu'à 600 euros par mois » explique Thomas Lefebvre, directeur scientifique de MeilleursAgents.

Ces « navetteurs », qui font des allers-retours quotidiens province-Paris, privilégient des villes situées à environ une heure en train de Paris. L'accessibilité de Paris en train est donc un critère majeur. MeilleursAgents s'est intéressé au gain de pouvoir d'achat d'un ménage parisien qui s'installerait dans une telle ville de province et qui aurait une capacité d'emprunt de 215 000 euros environ (soit une surface de 22 m2 à Paris).

Où s'installer à moins d'une heure de Paris ? 

Vendôme, Arras, Reims, Le Mans, Evreux, Chartres, Lille ... ces sept villes sont toutes situées à moins d'une heure de train de Paris. Avec une enveloppe de 215 000 euros, notre ménage parisien pourrait acquérir un bien d'environ 145 m2 à Vendôme (42 minutes de Paris Montparnasse), Le Mans (53 minutes) ou encore Evreux (58 minutes de la gare Saint Lazare, 18 trains par jour), soit 7 fois la surface qu'il pourrait s'offrir à Paris. Il peut également opter pour un appartement de 4 pièces de 90 m2, dans le centre-ville de Lille (59 minutes) ou un bien de 107 m2 à Reims (46 minutes). Preuve de l'engouement pour cette tendance provinciale, les prix ont augmente? de plus de 3% en un an au Mans et a? Lille.

S'il souhaite pousser un peu plus loin, notre couple peut aussi s'installer dans un appartement de 4 pièces de 94 m2 à Tours (1h06), ou? les prix ont augmente? de 1,9% en un an, ou dans 106 m2 à Amiens (1h06), ou encore dans 100 m2 à Rouen (1h10).

Avec le télé-travail, le périmètre s'élargit 

La démocratisation du télétravail et le travail à temps partiel permettent à certains de s'installer encore un peu plus loin. Ces travailleurs parisiens font le choix d'habiter dans des villes telles que Caen (1h51), Nantes (1h57), Bordeaux (2h04) ou Strasbourg (1h45). Victimes de leur attractivité, certaines villes comme Angers (1h23, 17 trains par jour) ou Rennes (1h25) ont vu leurs prix immobiliers augmenter de plus de 5% en un an. 

S'il décide de s'installer à Angers, notre ménage parisien peut s'offrir une maison de 100 m2 avec jardin. Pour le même budget, il peut s'installer dans une maison de 120 m2 située à 500 mètres de la plage au Havre (2h05). S'il souhaite continuer à vivre dans une grande ville, il peut profiter d'un appartement de près de 50 m2 à Lyon ou Bordeaux. À Nantes, où les prix ont augmenté de 8,6% depuis l'an dernier, il peut s'offrir un appartement de 66 m2. 
 

3 commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

  • olivie91
    08 novembre08:37

    En abonnement, le prix honteux du tgv pour les déplacements domicile travail greve le budget. Dans ce cas le tgv n est qu un gros rer. Vivement la concurrence. A quand une carte genre 100 euros par mois.

    Signaler un abus

Voir plus de commentaires

Signaler le commentaire

Fermer

Annonces immobilières

Les Risques en Bourse

Fermer