Aller au contenu principal Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
  1. Aide
    1. Espace Client
  1. Aide
    1. Espace Client

Notaire ou avocat : à qui s'adresser ?
information fournie par Le Revenu11/08/2021 à 07:12

Les frais de notaire sont fixés par l'État. (© Fotostock/shutterstock)

Les frais de notaire sont fixés par l'État. (© Fotostock/shutterstock)

Le notaire est incontournable en immobilier et sur de nombreuses questions relatives au droit de la famille. L'avocat est l'homme clé en cas de litige. Et bien souvent, vous avez besoin des deux !

Il n’est pas toujours facile de savoir à quel professionnel du droit s'adresser. Notaire et avocat sont incontournables, parfois complémentaires, parfois concurrents !

Mieux vaut frapper à la bonne porte pour obtenir un conseil de qualité, adapté à vos besoins. Le Revenu vous aide à faire le bon choix.

Le notaire sécurise des actes complexes...

Les Français consultent leur notaire dès qu’ils sont confrontés, à l’achat d’un bien immobilier, à une succession, à une problématique de transmission ou de protection de la famille. Nommé par le ministre de la Justice, le notaire est un officier ministériel qui a le pouvoir d’authentifier les actes signés par ses clients. Il est garant de l’exactitude des informations portées dans l’acte qu’il conserve à son étude. Les prérogatives que lui confère l’État placent le notaire dans une situation de monopole pour certaines opérations patrimoniales.

Vous l’avez probablement déjà expérimenté avec l’achat d’un bien immobilier. Si le notaire n’est pas obligatoire pour la signature de l’avant-contrat, il est indispensable pour la signature de l’acte de vente. Vous ne devenez définitivement propriétaire qu’à la signature de l’acte chez le notaire.

Plus généralement, tout transfert de propriété d’un bien immobilier se fait par son intermédiaire. Cette règle s’applique à toutes les donations et successions comprenant

Lire la suite sur LeRevenu.com

0 commentaire

Annonces immobilières