Aller au contenu principal Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
Plus de 40 000 produits accessibles à 0€ de frais de courtage
Découvrir Boursomarkets

Locations de luxe : les étrangers reviennent à Paris, les étudiants en tête
information fournie par Boursorama avec Newsgene15/10/2020 à 16:31

Book A Flat a recensé en septembre 2020 autant de locataires étrangers dans ses habitations de luxe qu'en septembre 2019. (Pixabay / Free-Photos)

Book A Flat a recensé en septembre 2020 autant de locataires étrangers dans ses habitations de luxe qu'en septembre 2019. (Pixabay / Free-Photos)

Après une chute des locations de luxe de courte durée à Paris par la clientèle étrangère à la suite de la pandémie de Covid-19, la tendance est en train de s'inverser. Les riches visiteurs sont de retour dans des proportions similaires à celles de 2019. Quant aux biens haut de gamme qu'ils louent, ils sont plus nombreux qu’avant au centre de la capitale.

Les riches étrangers qui louent des appartements haut de gamme sont de retour à Paris. Le marché de ces logements s'était écroulé à cause de la crise sanitaire et économique liée au coronavirus mais la courbe commence à s'inverser. Au sein des demandeurs de ce type d'habitation, la proportion d'étrangers en septembre 2020 est comparable à celle observée en septembre 2019, rapporte le site Mieux Vivre Votre Argent .

Un retour à la situation de 2019

C'est le résultat d'une étude réalisée par Book A Flat, spécialiste des locations de luxe à Paris. Le rapport évoque 55 % de locataires français et 45 % de clients étrangers en septembre. À titre de comparaison, seuls 29 % des clients venaient d'ailleurs en juin dernier.

20,2 % des clients recensés par Book A Flat en septembre sont originaires d'Europe, mais l'Asie, le continent nord-américain et le Maghreb sont aussi très représentés (6,1 % chacun). Parmi les clients, 3 % sont sud-américains et 2 % viennent de Russie.

Les étudiants amplifient le phénomène

L'étude rappelle que l'ouest parisien est « historiquement le principal pourvoyeur d’appartements haut de gamme » . Une évolution est cependant en train de s'opérer puisque les spécialistes notent une augmentation des contrats de location concernant des logements de luxe situés dans les six premiers arrondissements de Paris. Ceux-ci constituent le centre de la ville.

« La crise touristique pousse les investisseurs Airbnb des arrondissements centraux à revenir dans le giron de la location plus classique », commentent les auteurs du rapport. L'arrondissement le plus cher en termes de loyers est le Ve. « La présence de grandes écoles, telles que la Sorbonne ou l’École Normale Supérieure » explique cette situation, notamment pour les studios, « très sollicités par les étudiants étrangers » , analyse Stanislas Coûteaux, cofondateur de Book A Flat.

2 commentaires

  • 15 octobre17:53

    Etudiants c'est quoi le nouveau nom pour Mineur Isolé ?


Annonces immobilières