1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Location à Paris : dans quel arrondissement les charges sont-elles les plus élevées ?
Boursorama avec Newsgene14/06/2019 à 11:21

Location à Paris : dans quel arrondissement les charges sont-elles les plus élevées ?

Les charges appliquées aux loyers parisiens par les propriétaires peuvent varier du simple au double selon les arrondissements selon une étude de la plateforme Flatlooker. Contre toute attente, les arrondissements du centre de la capitale sont ceux où les charges locatives au mètre carré sont les plus faibles.

Les charges locatives (eau, entretien ou encore chauffage etc...) sont à verser par le locataire en complément de son loyer. A Paris, elles sont plus ou moins élevées selon les arrondissements et peuvent même varier du simple au double, selon l'étude publiée ce mardi 11 juin par Flatlooker. Après avoir étudié 1 500 biens dans la capitale, cette plateforme de location immobilière a pu établir avec le prix moyen des charges locatives dans chaque arrondissement, rapporte Les Echos.

Le XVIe arrondissement est le plus cher

L'arrondissement où le locataire paie le plus de charges est de loin le XVIe avec 4,01 euros par m² en moyenne. Il est suivi par le VIIIe arrondissement (3,28 euros du m²). Le XVe (3,17 euros du m²) et Ve (3,14 euros du m²) sont ensuite au coude à coude. Le gardiennage, plus fréquent dans les immeubles du XVIe et du VIIIe arrondissement, « tout comme les locations avec services (chauffage, internet, électricité) » font grimper la note, explique Nicolas Goyet, cofondateur de Flatlooker, cité par BFM Immo.

Cette étude montre aussi que le montant moyen des charges ne suit pas la courbe des loyers parisiens. Ainsi, dans les arrondissements périphériques, la note reste élevée. Les charges sont en moyenne de 2,98 euros du m² dans le XIIIe, de 2,93 euros dans le XVIIIe, et de 2,91 euros dans le XIVe et le XIXe. La raison ? On y trouve des logements plus récents avec ascenseurs et chauffage collectif.

Des charges moins élevées dans le centre de Paris

A l'inverse, dans les arrondissements du centre de Paris où les loyers sont très élevés, les charges locatives restent mesurées. Dans le VIe, les charges plafonnent à 2,33 euros du m² en moyenne, devant le IIe (2,44 euros/m²), le Ier (2,54 euros/m²), le IIIe (2,63 euros/m²) et enfin le IVe (2,86 euros/m²). Le Xe est l'arrondissement le moins cher en termes de charges avec une note de 2,32 euros par m².

Ces faibles charges dans le cœur de la capitale s'expliquent par une prédominance de vieux immeubles, parfois sans ascenseur ni gardien. « Même si les rénovations y sont fréquentes et coûteuses, elles ne sont pas répercutées dans les charges locatives », précise aussi Nicolas Goyet.

2 commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

  • coche123
    14 juin12:36

    effectivement aucun intérêt. entre gardien et ascenseur et les immeubles où la consommation d'eau est comprise dans les charges on ne peut rien comparer.

    Signaler un abus

Voir plus de commentaires

Signaler le commentaire

Fermer

Annonces immobilières

Les Risques en Bourse

Fermer