Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace client
    2. Connexion
Accès membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Le prix Nobel d'économie propose un euro flexible

Boursorama avec Pratique.fr26/09/2016 à 12:10

Pour renforcer la zone euro et la sortir de la crise financière, le prix Nobel d’économie Joseph Stiglitz propose de rendre flexible la monnaie européenne. Explications sur cet « euro flexible » qui pourrait révolutionner l'économie des pays de la zone euro.

Un euro flexible pour relancer l'économie européenne

Un euro flexible de transition

Depuis sa création, l'euro a traversé avec succès plusieurs crises économiques. Mais les effets de la dernière crise financière de 2008 se prolongent : les pays de la zone euro ne parviennent pas à retrouver leur niveau de PIB d'avant 2008 et les taux de chômage sont encore souvent au plus haut, comme en Espagne qui compte 20% de chômeurs.
Selon le professeur d'économie américain et prix Nobel Joseph Stiglitz, l'euro est responsable des difficultés de la zone. Dans son ouvrage : « The Euro: How a Common Currency Threatens the Future of Europe », il expose sa thèse selon laquelle la rigidité de la monnaie unique européenne est destructrice de valeur.
À l'inverse, J. Stiglitz propose donc la création d'un système bâti sur plusieurs « euros ». Différents groupes de pays auraient chacun leur euro propre, et la valeur de chacun de ces euros serait flexible, à la manière du Serpent monétaire européen mis en place dans les années 1970. Selon l'économiste, cette zone euro flexible aurait l'avantage de :
  • laisser du temps aux économies les plus fragiles pour redevenir compétitives vis-à-vis des pays les plus forts ;
  • préserver un socle de solidarité entre groupes de pays de la zone euro.
L'objectif serait maintenu de mettre en place à terme un euro unique, mais la monnaie flexible permettrait de faire une transition pendant que les pays s'adapteraient et que les institutions européennes communes s'installeraient pour gérer une politique économique coordonnée, indispensable à toute zone monétaire unique.

Une proposition difficile à mettre en place

Même si le nouveau système monétaire proposé par le prix Nobel d'économie maintient l'objectif de recréer à terme une seule et même monnaie unique, la mise en place d'un euro flexible serait un signal de désintégration de la zone euro telle qu'elle existe actuellement. Un tel séisme ne serait pas sans lourdes conséquences sur les marchés des changes et les bourses européennes.
De plus, ce projet pourrait également être interprété comme un constat d'échec des efforts réalisés depuis la création de l'euro. Les populations des pays de la zone euro pourraient voir cela comme un retour en arrière, difficile à assumer politiquement.

Trucs & Astuces

Entre 1972 et 1978, les pays de la Communauté économique européenne ont testé un système de changes coordonnés et flexibles, similaire à ce que propose J. Stiglitz. Bien avant la création de l'euro, le « Serpent monétaire européen » fixait une limite aux écarts des valeurs entre les différentes monnaies européennes. Dès qu'une monnaie s'appréciait ou se dépréciait de plus de 2,25% par rapport au seuil fixé, les banques centrales intervenaient pour rétablir le cours des changes.

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.