1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

«L'épargne salariale est un vrai outil de gestion de patrimoine»
Le Revenu08/02/2017 à 16:29

José Castro, directeur du développement Natixis Interépargne/ (© Le Revenu)

Près de 11 millions de salariés détiennent un plan d’épargne salariale. En tout ce sont pas loin de 120 milliards d’euros qui sont placés sur ce type de support (près de 11.000 euros en moyenne par compte). Problème : beaucoup de salariés oublient leur plans en dehors des périodes de versement de l’intéressement de la participation ou de l’abondement de leur société.

C’est d’autant plus regrettable qu’avec du temps devant lui, un salarié peut prendre une dose raisonnée de risque afin d'accroitre les rendements de cette épargne. La durée de vie moyenne d’un versement sur un PEE est de 6 à 7 ans et celle d’un Perco dépend de la date de votre départ à la retraite.

Hélas, les grands gérants d’épargne salariale ne peuvent donner de conseil sur la répartition des placements car il leur faudrait pour cela disposer du statut de conseiller en investissement financier, qu’ils n’ont pas, et connaitre dans le détail la fortune des titulaires de plan.

«Un vrai outil de gestion de patrimoine»

À défaut donc de pouvoir donner des conseils, Natixis Interépargne, premier gestionnaire par le nombre de titulaires de plan, aide les salariés à faire leurs choix.

«Nous avons beaucoup travaillé sur l’ergonomie du site et les applications mobiles pour encourager les salariés à consulter leurs comptes, à faire des versements réguliers et réaliser les

Lire la suite sur le revenu.com

7 commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

  • faites_c
    08 février17:32

    "938 millions d’euros sont à récupérer, malgré les efforts récents des gérants et des entreprises pour retrouver leurs bénéficiaires !" Je peux affirmer sans aucun risque de me tromper que les gérants et les entreprises n'ont fait quasi aucun effort pour retrouver les coordonnées des salariés impliqués (cela fait toujours 10 ans de provisions de frais de gestion touchés par les gérants!).

    Signaler un abus

Voir plus de commentaires

Signaler le commentaire

Fermer

Annonces immobilières

Les Risques en Bourse

Fermer