Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Conserver cet article pour le lire plus tard

Fermer

Ce service est réservé aux clients et membres de Boursorama.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Impôts : nos conseils pour bien remplir votre déclaration de revenus

Le Figaro03/05/2017 à 06:26
Si vous remplissez encore une déclaration papier, vous devez la renvoyer avant le 17 mai. En ligne, vous avez une à trois semaines supplémentaires.Vous allez cette année encore déclarer et payer vos impôts avec un décalage d'un an par rapport à la perception de vos revenus. La réforme du prélèvement à la source, que Marine Le Pen souhaite remettre en cause et Emmanuel Macron décaler d'un an, n'impacte pas votre déclaration cette année. Cette réforme, si elle aboutit, ne mettra de toutes façons pas fin à l'obligation de remplir une déclaration de revenus à l'avenir.La déclaration en ligne se généralise Cette année, vous avez jusqu'au 23 mai (départements 01 à 19 et résidents fiscaux à l'étranger), au 30 mai (20 à 49) ou au 6 juin (50 à 976) pour déclarer en ligne vos revenus, sur impots.gouv.fr. Si vous remplissez encore une déclaration papier, le délai expire le 17 mai. Attention, la déclaration papier est possible uniquement si votre revenu fiscal de référence ne dépasse pas 28.000 € (il figure sur votre dernier avis d'imposition), si vous n'avez pas de connexion Internet ou si vous déclarez ne pas savoir utiliser Internet (personnes âgées, dépendantes ou handicapées, notamment). Ce seuil sera abaissé à 15.000 € en 2018 et il disparaîtra en 2019. Vous pouvez déclarer en ligne, quels que soient les changements intervenus en 2016 (mariage, décès, déménagement...), vos catégories de revenus (locations meublées ou non, activité indépendante...) et les avantages dont vous bénéficiez (crédit d'impôt pour la transition énergétique, réduction d'impôt Pinel...). Si vous déclarez en ligne pour la première fois, vous devez créer un mot de passe et indiquer une adresse électronique. Munissez-vous de votre déclaration de revenus et de votre dernier avis d'imposition pour connaître votre numéro fiscal (13 chiffres), de télédéclarant (7 chiffres) et votre revenu fiscal de référence. Si vous avez au moins 20 ans et que vous déclarez seul vos revenus pour la première fois, vous avez dû recevoir un courrier avec les identifiants nécessaires à votre saisie.Vérifiez les informations préremplies Si vous avez déclaré en ligne l'année dernière, le formulaire numérique est prérempli. Vos informations et commentaires sont automatiquement reproduits d'une année sur l'autre, et vos revenus connus du fisc y figurent. Corrigez les montants inscrits au besoin. Ajoutez les revenus non repris dans la déclaration préremplie (revenus professionnels, revenus fonciers, plus-values mobilières...) et déduisez vos frais réels, vos charges déductibles, et certains abattements professionnels. N'indiquez pas les revenus exonérés d'impôt! Par exemple, vous ne devez pas déclarer les salaires des apprentis ni les indemnités de stage, à hauteur de 17.599 €. Cette limite n'a pas à être proratisée en fonction de la durée du stage dans l'année. De même, les salaires perçus par les étudiants âgés de moins de 26 ans au 1er janvier 2016 sont exonérés à hauteur de 4399 €. Seule la fraction éventuelle du revenu qui excède ces limites est imposable et doit être déclarée.Calcul et paiement de l'impôt Une fois votre déclaration vérifiée, vous pouvez la signer. Si vous n'avez aucune modification à apporter, vous pouvez aussi la valider sur smartphone en téléchargeant l'application impots.gouv. Dès la fin de votre déclaration en ligne, vous connaissez le montant de l'impôt. Vous pouvez télécharger un avis de situation déclarative à l'impôt sur le revenu (Asdir), document utile, notamment pour les personnes non imposables, pour justifier de vos revenus et de vos charges. Vous serez averti par courrier électronique en août de la mise à disposition de votre avis d'imposition dans votre espace «Particulier» sur le site des impôts. Si vous remplissez une déclaration papier, vous devrez attendre de recevoir votre avis d'imposition pour connaître votre imposition. Mais vous pouvez l'estimer.Corriger sa télédéclaration Jusqu'à la date limite fixée dans votre zone de résidence, vous pouvez modifier votre déclaration en ligne autant de fois que vous le souhaitez. C'est la dernière version transmise qui sera prise en compte. Après avoir reçu votre avis d'imposition, si vous constatez une erreur, vous pouvez encore la corriger grâce au service «Corriger ma déclaration en ligne». Accessible de début août à fin novembre, il permet de modifier la quasi-totalité des informations relatives aux revenus, aux charges et aux personnes à charge. Dans les trois semaines qui suivent, vous recevrez un avis d'imposition correctif: s'il vous parvient avant la date limite de paiement, vous paierez uniquement le montant dû après correction ; s'il vous parvient après la date limite de paiement, vous devez payer le montant de l'avis initial et vous serez ensuite remboursé du trop-versé.

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.