Aller au contenu principal Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
Plus de 40 000 produits accessibles à 0€ de frais de courtage
Découvrir Boursomarkets
Fermer

Impôts 2024 : zoom sur le calendrier
information fournie par Boursorama avec LabSense02/04/2024 à 08:30

Selon les informations de Capital, c’est le 11 avril que sera lancée la campagne de déclaration des revenus 2023.

Impôts 2024 / zoom sur le calendrier-iStock-olrat.jpg

Impôts 2024 / zoom sur le calendrier-iStock-olrat.jpg

Impôt sur le revenu : le barème revalorisé en 2024

En septembre dernier, le Gouvernement a décidé de revaloriser le barème de l’impôt sur le revenu de 4,8 % (revalorisation entrée en vigueur le 1er janvier 2024). Pourquoi ? Afin d’aider les Français face à l’inflation. Depuis 2017, le barème de l’impôt sur le revenu est indexé à l’indice des prix à la consommation hors tabac (IPCHT) de l’année en cours par rapport à l’année précédente, comme l’a indiqué le cabinet de Bruno Le Maire, ministre de l’Économie. Cette revalorisation du barème de l’impôt sur le revenu va toutefois coûter cher aux finances publiques : 6,1 milliards d’euros. Bercy a expliqué vouloir protéger les Français. Car sans cette mesure, 320 000 nouveaux foyers seraient devenus imposables cette année. Voici le détail des nouveaux seuils par tranche d’imposition (pour une part) : première tranche (11 %), relevée à 11 294 € ; deuxième tranche (30 %), relevée à 28 797 € ; troisième tranche (41 %), relevée à 82 342 € ; quatrième et dernière tranche (45 %), relevée à 177 106 €.

Impôts 2024 : les dates à connaître

Vous habitez dans les départements 1 (Ain) à 19 (Corrèze) ou bien à l’étranger ? Vous avez jusqu’au 23 mai minuit pour remplir votre déclaration de revenus de 2023. Pour les départements 20 (Corse du Sud et Haute-Corse) à 54 (Meurthe-et-Moselle), la date butoire est fixée au 30 mai. Enfin, pour les habitants des départements 55 (Meuse) à 976 (Mayotte), la date limite de déclaration est le 6 juin. Pour les personnes qui ne peuvent pas déclarer leurs revenus en ligne, des formulaires papier seront envoyés par la Direction générale des finances publiques. Les expéditions ont débuté le 29 mars et se poursuivent jusqu’au 26 avril prochain. Ces personnes auront ensuite jusqu’au 21 mai pour déposer leur déclaration (le cachet de La Poste faisant foi).

Déclaration automatique : 11 millions de contribuables concernés

Tous les foyers fiscaux n’auront pas besoin de remplir leur déclaration puisque 11 millions de contribuables sont cette année éligibles à la déclaration automatique. Il est cependant recommandé de vérifier les informations pré-remplies afin de rectifier les erreurs, si erreurs il y a. Pour les autres, des délais non respectés sont synonymes de sanctions : majoration de 10 % (si absence de mise en demeure), majoration de 20 % (dépôt tardif de la déclaration dans les 30 jours suivant la mise en demeure), majoration de 40 % (lorsque le délai des 30 jours a été dépassé). Un contribuable qui ne respecte pas les délais s’expose à une autre sanction : les intérêts de retard (0,20 % de l’impôt dû/mois de retard).

Difficultés financières : quels recours ?

Vous rencontrez des difficultés financières provisoires ? Si vous ne pouvez pas payer vos impôts, vous avez la possibilité de demander à bénéficier d’un délai de paiement. En dépit des délais de paiement accordés, vous ne parvenez toujours pas à payer vos impôts ? Contactez votre centre des finances publiques pour faire une demande de remise gracieuse de vos impôts directs.

IMPÔTS SUR LE REVENU

Estimez votre impôt

Retrouvez le simulateur d'impôt sur le revenu Boursorama, l'outil parfait pour la simulation et le calcul de vos impôts.

0 commentaire

Signaler le commentaire

Fermer