Aller au contenu principal Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté

Impôt sur le revenu : certains contribuables vont devoir payer un complément en septembre
information fournie par Boursorama avec Newsgene01/09/2021 à 17:51

Le premier prélèvement aura lieu le 27 septembre prochain (illustration). (Pixabay / jarmoluk)

Le premier prélèvement aura lieu le 27 septembre prochain (illustration). (Pixabay / jarmoluk)

Les contribuables soumis au prélèvement à la source ont déjà réglé le montant de leur impôt sur le revenu 2020 calculé en fonction des informations qu'ils ont indiquées. La déclaration remplie au printemps a ensuite permis à l'administration fiscale de vérifier que la somme perçue était bien celle réellement due. Les écarts devront être réglés en septembre.

Le mois de septembre est synonyme pour certains foyers fiscaux d'ajustements entre le montant déjà réglé au titre de l'impôt sur les revenus et la somme réellement due. Cette dernière n'a pu être établie qu'après réception de la déclaration remplie au printemps dernier. Des familles soumises au prélèvement à la source vont se voir rembourser un trop-perçu. D'autres vont devoir s'acquitter d'un supplément, explique RTL .

Ce dernier cas se produit si les informations fournies par le contribuable pour le calcul du taux d'imposition à la source étaient erronées. Un paiement complémentaire sera également réclamé par l'administration fiscale si le foyer a bénéficié en janvier 2021 de réductions ou de crédits plus importants que ceux auxquels il avait droit.

Paiement en une ou quatre fois

Les modalités de règlement de la somme encore due varient en fonction de son montant. Les suppléments inférieurs à 300 euros seront automatiquement prélevés sur le compte en banque des personnes concernées les 27 septembre prochain, a indiqué sur son site internet le ministère de l'Economie, des Finances et de la Relance. Si la somme est plus élevée, elle sera divisée en quatre échéances mensuelles dont il faudra s'acquitter en septembre, octobre, novembre puis décembre.

La direction générale des Finances publiques (DGFIP) prélèvera l'argent sur le compte dont les coordonnées ont été fournies par le contribuable. "Pour garantir le déroulement rapide et sécurisé de ces opérations, assurez-vous chaque année avant le 1er juillet au plus tard, que le compte bancaire connu de l’administration fiscale est le bon", a recommandé l'administration fiscale.

Il est possible d'effectuer la démarche de vérification ou de modification des coordonnées bancaires en ligne au sein de l'espace « particulier » du site impots.gouv.fr ou par téléphone au 0 809 401 401.

1 commentaire

  • 01 septembre19:07

    ce sont les députés qui paient ..... excellent


Annonces immobilières