Aller au contenu principal Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté

Immobilier : le prix des maisons explose autour de Paris, toute l'Ile-de-France est concernée
information fournie par Boursorama avec Newsgene25/11/2021 à 08:15

La Seine-et-Marne reste le département francilien le moins cher, mais la hausse des prix a tout de même atteint 7,4 % en un an. (illustration) (Pixabay / AlexanderStein)

La Seine-et-Marne reste le département francilien le moins cher, mais la hausse des prix a tout de même atteint 7,4 % en un an. (illustration) (Pixabay / AlexanderStein)

Les candidats parisiens à la propriété immobilière cherchent depuis plusieurs mois à sortir de la capitale pour s'installer plus loin en Ile-de-France. Cette frénésie a provoqué une hausse du prix des maisons de 7 % en un an. Tous les départements sont concernés, avec des prix variables selon le département concerné.

Le marché immobilier en Ile-de-France est en ébullition. Poussés par des envies d'espace et de jardin, les candidats à la propriété recherchent désormais des maisons en dehors de Paris. Sur un an, les prix de ces biens ont progressé de 7 %, pour un prix moyen de 350 000 € selon la dernière étude des notaires du Grand Paris relayée par Capital.

La Seine-et-Marne, département le moins cher

Cette hausse n'est pas uniforme et des disparités existent en fonction des départements. En Petite couronne, la hausse atteint 6,5 % au troisième trimestre 2021, pour un prix moyen des maisons fixé à 430 200 €. La hausse est contenue à 6,2 % dans le Val-de-Marne (426 300 € en moyenne) et dans les Hauts-de-Seine (714 600 €), alors que les prix ont grimpé de 7,2 % en Seine-Saint-Denis (324 700 €).

L'augmentation est plus forte en Grande Couronne. Les prix les plus élevés sont visibles dans les Yvelines (428 500 €) avec une hausse de 7,4 % au troisième trimestre par rapport à 2020. La même hausse est constatée en Seine-et-Marne, département francilien le moins cher : les maisons s'y négocient 271 500 € en moyenne.

La hausse va se poursuivre

La plus forte augmentation du prix des maisons est celle constatée dans l'Essonne (7,6 % au troisième trimestre) avec des maisons vendues en moyenne 330 000 €. Dans le Val-d'Oise, la hausse est plus contenue (7  %), et les maisons partent en moyenne à 318 900 €, précise l'étude des notaires du Grand Paris.

La hausse va se poursuivre jusqu'à la fin de l'année, selon les experts. Le prix moyen des maisons en Grande Couronne va dépasser 329 000 € en janvier 2022 selon avant-contrats déjà signés, contre un prix moyen atteignant 324 500 € actuellement. En Petite Couronne, les prix devraient grimper de 7 400 € selon les dernières projections.

7 commentaires

  • 27 novembre15:40

    Prix moyen val de Marne 460000 euros à ce prix là faut acheter tout de suite même à rénover. En réel ça devient du grand n importe quoi en relation avec les salaires.


Annonces immobilières