Aller au contenu principal Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
Plus de 40 000 produits accessibles à 0€ de frais de courtage
Découvrir Boursomarkets

Immobilier : jusqu’à près de 11 000 euros d’écart au mètre carré sur la ligne 7 du métro parisien
information fournie par Boursorama avec Newsgene28/02/2022 à 17:06

L'écart des prix immobiliers autour de la ligne 7 du métro parisien est énorme. (Pixabay / geralt)

L'écart des prix immobiliers autour de la ligne 7 du métro parisien est énorme. (Pixabay / geralt)

Il y a de fortes différences de prix des biens immobiliers sur le trajet de la ligne 7 qui traverse la capitale du nord-est au sud-est. L'écart entre les prix les plus bas et les plus hauts dépasse 10 500 euros au mètre carré.

La ligne 7, l'une des plus longues du réseau du métro parisien, est aussi l'une des lignes où les variations des prix immobiliers sont les plus fortes. Alors qu'il faut débourser en moyenne 3 256 euros du mètre carré pour un bien à La Courneuve (Seine-Saint-Denis), son terminus au nord-ouest de la capitale, il faut prévoir 14 002 euros à Pont-Marie, au centre de la capitale, rapporte Le Parisien . Cela représente un écart de 10 746 euros. Mais cela reste derrière les montants repérés sur les lignes 12, 13 et 8.

Résultat, La Courneuve, située à 30 minutes du centre de la capitale devient très attractive. La ville attire « le plus souvent des familles qui cherchent des maisons ou des investisseurs locatifs » , précise Navid, responsable de l’agence Orpi La Courneuve. Les investisseurs sont à la recherche de surfaces moyennes et de performances énergétiques efficaces. « Un deux-pièces de 40 m2 avec parking, construit il y a moins de dix ans, s’est vendu 180 000 euros, cela fait 4 300 euros le mètre carré » , indique le responsable.

Passé le périphérique, les prix augmentent

Une fois passé le périphérique, il faut oublier les prix vus à La Courneuve. « Ils doublent quasiment, entre les stations Aubervilliers-Pantin et Porte-de-la-Villette à 7 985 euros le mètre carré » , précise l'agent immobilier. De la station Stalingrad à Louis-Blanc, les prix continuent de grimper pour atteindre 9 800 euros le mètre carré, « mais même les appartements aux bons prix peinent à trouver preneurs » , constate Benoît David, agent à la Résidence dans le XIXe arrondissement. La toxicomanie présente dans le quartier dissuade les acheteurs, souligne Le Parisie n.

Aux stations Pyramides, Palais-Royal et Pont-Neuf, les prix atteignent en moyenne 13 800 euros le mètre carré jusqu'à Pont-Marie où ils sont au plus haut, le long du quai de l’Hôtel-de-Ville face à l’île Saint-Louis. Ensuite, si à Sully-Morland, les prix oscillent entre 12 000 et 13 000 euros le mètre carré, ils baissent à mesure que « la ligne rose » part vers le sud-est. A Ivry-sur-Seine, les prix sont à 5 500 euros du mètre, soit une des villes les moins chères aux portes de la capitale.

2 commentaires

  • 28 février18:46

    Et quand vous faites CDG - Chatelet avec le RER B, là c'est la médiocrité sur tout le parcours. De quoi faire peur aux touristes étrangers qui arrivent à Paris.


Annonces immobilières