1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Immobilier de montagne : les prix et les tendances selon les stations
Boursorama avec Pratique.fr11/02/2019 à 18:11

Si beaucoup de Français font l'acquisition d'un bien immobilier en montagne, c'est aussi bien pour en profiter en famille ou entre amis que pour le mettre en location. Il faut dire que la formule peut s'avérer des plus rentables. Le marché immobilier de montagne se porte en effet pour le mieux. Les prix varient dans des proportions importantes selon les stations. Le point dans cet article.

iStock.com-frederic prochasson

Un large choix qui s'adapte au budget

En fonction des stations, les prix de l'immobilier de montagne varient dans des ordres de grandeur importants. Une fourchette large qui présente comme avantage de s'adapter à quasiment tous les budgets. Dans les Alpes par exemple, les prix au mètre carré vont de 2 300 € à plus de 10 000 € selon le bien, appartement à rénover ou chalet familial. Il s'agit là d'une fourchette de prix moyens. Aussi, pour effectuer le bon achat, se pencher sur le marché local, station par station est essentiel. Tout dépend du standing recherché, de la demande et de l'offre locale. Ainsi à Val Thorens, la moyenne se situe autour de 5 100 € le m² tandis qu'à Courchevel les prix sont plus élevés : entre 15 000 et 25 000 € du m² pour des appartements dans l'ancien et même au-delà de 30 000 € pour des chalets. Dans les stations réputées telles que Megève, Val d'Isère, Méribel, Moriond ou encore Le Praz, là encore les prix sont compris dans une fourchette large : de 5 000 € à 16 000 € le m² pour l'achat d'un appartement ancien contre 15 000 voire 25 000 € du m² pour un chalet. De tels écarts de prix présentent comme intérêt de pouvoir s'adapter au budget de chacun. Car avec un prix plancher situé aux alentours de 2 300 € du m², l'immobilier de montagne n'est pas exclusivement réservé aux acheteurs les plus fortunés. Tout dépend donc du marché local, du standing de la station et du type de bien : appartement ancien, appartement neuf ou chalet familial.

Le marché du neuf et du haut de gamme très dynamique

Si l'immobilier dans l'ancien se porte bien, le neuf n'est pas en reste. Dans certaines stations, les dossiers de construction ont été mis de côté durant plusieurs années du fait d'un blocage des plans locaux d'urbanisme, les PLU. C'est le cas notamment à Megève et Courchevel. Résultat : les acquéreurs ont jeté leur dévolu sur des biens situés dans d'autres localisations, comme aux Gets notamment. La station a vu la demande affluer et les prix ont mécaniquement augmenté. Ils sont à présent compris entre 10 000 € du m² et 13 000 € dans le neuf. Une hausse qui est également palpable à Châtel, les prix étant passés de 5 000 € du m² à 6 000 € voire 8 000 € du m² en cinq ans seulement. Ce marché du neuf est par ailleurs dynamisé par une clientèle désormais internationale. Les acheteurs belges, suisses et moyen-orientaux sont plus nombreux qu'auparavant. Idem pour les expatriés français implantés à Dubaï ou Singapour. Une demande internationale qui maintient le marché du neuf à flots et qui contribue également à faire augmenter les prix.

1 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

  • nayara10
    11 février10:59

    Aller vas-y Manu ...La taxe Flocon pour que les plus démunis aillent faire du ski gratos ...

    Signaler un abus

Signaler le commentaire

Fermer

Annonces immobilières

Les Risques en Bourse

Fermer