Aller au contenu principal Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
Plus de 40 000 produits accessibles à 0€ de frais de courtage
Découvrir Boursomarkets

Fraudes aux soins dentaires : l'association Anticor alerte sur une recrudescence des arnaques
information fournie par Boursorama avec Newsgene31/07/2019 à 08:30

Fraudes aux soins dentaires : l'association Anticor alerte sur une recrudescence des arnaques

Fraudes aux soins dentaires : l'association Anticor alerte sur une recrudescence des arnaques

Les dentistes et leurs patients seraient de plus en plus nombreux à frauder la Sécurité sociale et les mutuelles santé. Les premiers déclarent des actes non-effectués quand les seconds se font rembourser plusieurs fois les mêmes soins par différents organismes. L'association Anticor a signalé cette situation au Parquet financier de Paris.

Les fraudes concernant les soins dentaires au préjudice de la Sécurité sociale et des mutuelles se multiplient, alerte l'association de lutte contre la corruption Anticor. L'organisme dresse un constat alarmant après avoir été contacté par plusieurs lanceurs d'alerte et évoque des pratiques extrêmement répandues, rapporte L'Est Républicain . Au final, c'est l'ensemble des assurés qui paient la note.

Un patient se fait rembourser 300 dents

« La grande majorité des mutuelles n'effectue aucun contrôle. Elles préfèrent augmenter les cotisations en fin d'année » , explique Marcel Claude, représentant d'Anticor en Meurthe-et-Moselle, cité par le quotidien. Il existe deux principaux types de détournements. Ceux dont se rendent coupables les dentistes qui déclarent des actes qu'ils n'ont en réalité jamais effectués. Et ceux des patients, qui sollicitent plusieurs mutuelles santé pour le remboursement d'un seul et même soin.

« La Sécurité sociale est également victime et devrait porter plainte » , estime Marcel Claude. L'association donne comme exemple un patient pour qui 300 dents ont été prises en charge. Plusieurs mutuelles lui ont versé 190 000 euros tandis que l'Assurance maladie lui a remboursé 60 000 euros.

Quatre millions d'euros par an de préjudice dans le Grand Est

Anticor indique avoir reçu des signalements concernant des fraudes « en Meurthe-et-Moselle mais aussi en Alsace et en région parisienne » . Ces retours viennent d'informateurs bien renseignés, dont un chirurgien-dentiste qui exerce près de Nancy et est également mandaté par des mutuelles pour effectuer des contrôles.

D'après ses calculs et ceux d'autres lanceurs d'alerte, « la fraude au remboursement représenterait environ 4 millions d'euros par an dans le Grand Est » , assure Marcel Claude. Ce dernier a sollicité un rendez-vous avec Nathalie Goulet, sénatrice de l'Orne, et Carole Grandjean, députée de Meurthe-et-Moselle. Les deux élues sont à la tête d'une mission sur l'évaluation des fraudes aux prestations sociales. Le représentant d'Anticor a également adressé un signalement au Parquet financier de Paris.

3 commentaires

  • 30 juillet15:54

    En faisant l'accord préalable, je me suis souvenu de mon pote de Lycée devenu dentiste. Il m'a fait un bel amalgame couleur dent qui tient parfaitement. Comme quoi il y a des dentistes qui vivent mal au point de trouver des choses superflues à faire au détriment de la santé de leurs clients et des finances des contribuables.


Annonces immobilières