Aller au contenu principal Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté

Flat tax 2019 sur les placements : ce que vous devez savoir
information fournie par Le Revenu20/03/2019 à 07:30

Le Revenu vous aide à comprendre ce nouvel impôt appelé PFU ou Flat Tax. (© AdobestoCk)

Le Revenu vous aide à comprendre ce nouvel impôt appelé PFU ou Flat Tax. (© AdobestoCk)

Selon un sondage réalisé par Odoxa en début d’année, 58% des Français ne savent pas ce qu’est la flat tax. Mis en place le 1er janvier 2018, ce nouvel impôt appelé aussi prélèvement forfaitaire unique (ou PFU) s'applique à la plupart des placements financiers. Taux d'imposition, base imposable, exonérations, ... Tout ce que vous devez savoir pour optimiser la fiscalité 2019 de votre patrimoine.

Les règles d’imposition des revenus des placements financiers (intérêts, dividendes, plus-values, ect.) ont été profondément modifiées par la loi de finances 2018.

Aujourd’hui, vos gains sont taxés à une flat tax ou prélèvement forfaitaire unique (PFU) de 30%. Ce taux se décompose en 12,8% d’impôt sur le revenu et 17,2% de prélèvements sociaux. Comme son nom l’indique, il est unique et s’applique de la même manière à tous les contribuables, sans prendre en compte leur niveau de revenu comme c’était le cas auparavant avec une imposition au barème progressif.

Attention, les contribuables concernés par la contribution exceptionnelle sur les hauts revenus (de 3 ou 4% selon le montant de leur revenu), supportent une imposition réelle de 33 ou 34%.

Le PFU s’applique sur le montant brut

La particularité de la flat tax est de s’appliquer sur le montant versé sans tenir compte des abattements historiques de 40% sur les dividendes ou celui pour durée de détention sur les plus-values de valeurs mobilières.

De même, la déductibilité de la CSG sur les revenus perçus l’année suivante est perdue car elle est réservée aux gains imposés au barème progressif (0,14%,30%,41% ou 45% selon votre tranche d’imposition).

Les revenus concernés par le PFU

Le PFU ou flat tax concerne l’ensemble des revenus de capitaux mobiliers (intérêts, dividendes), les plus-values

Lire la suite sur le revenu.com

2 commentaires

  • 21 mars20:09

    oui, comme l'étaient les RCM taxés à 24 ou les sorties de PEA avant 5 ans taxées à 19 ou 22,5%, les revenus soumis au PFU font partie du Revenu Fiscal de Référence. Oui, les MV sont toujours déductibles avant imposition, PFU ou barème.Oui, si vous choisissez le bareme, vous aurez droit à l'abattement pour les dividendes déclarés en 2DC. Oui, vous pouvez choisir tous les ans.tout est sur impots.gouv ou service.public.fr


Annonces immobilières