Aller au contenu principal Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté

Epargne : placer son argent sur un livret bancaire, cela vaut-il encore le coup ?
information fournie par Moneyvox01/04/2021 à 12:17

Il existe deux catégories principales de livrets d'épargne : les livrets réglementés, et les livrets non-réglementés (Crédit photo: ©  polkadot - stock.adobe.com)

Il existe deux catégories principales de livrets d'épargne : les livrets réglementés, et les livrets non-réglementés (Crédit photo: © polkadot - stock.adobe.com)

Vous faites partie de ces nombreux Français qui épargnent davantage depuis l'apparition de la Covid-19 ? Mais mettre de l'argent sur un livret bancaire est-il encore un bon plan ?

Par MoneyVox,

Votre Livret A ou votre LDDS est plein ? Faute d'autres alternatives, peut-être laissez-vous vos économies sur votre compte courant. Or, ce support, sauf rares exceptions, n'est pas rémunéré. Heureusement, une autre option existe : les livrets bancaires. Aussi appelés livrets non-réglementés, ces produits présentent l'intérêt de faire fructifier son capital. Mais que valent-ils vraiment ? Leurs taux sont-ils intéressants ? Explications.

Pourquoi ouvrir un livret bancaire ?

Il existe deux catégories principales de livrets d'épargne : les livrets réglementés, et les livrets non-réglementés (ou livrets bancaires). Un produit est dit réglementé lorsque ses principales caractéristiques sont encadrées par l'Etat. C'est notamment le cas du Livret A, du LDDS ou encore du LEP, dont les plafonds, le fonctionnement et les taux de rémunération sont identiques d'une banque à une autre. À l'inverse, les livrets bancaires sont des produits propres à chaque établissement financier. Celui-ci est ainsi libre de définir le taux d'intérêt, le plafond ou encore le minimum de versement à l'ouverture. 

La fiscalité des livrets réglementés ou non-réglementés est un point important à prendre en compte. En effet, les livrets réglementés s'entendent nets d'impôts, c'est par exemple le cas du LDDS et du Livret A avec un taux d'intérêt de 0,50% net depuis février 2020. En revanche, les taux des livrets bancaires sont soumis à la flat tax de 30%. On parle alors de taux d'intérêt brut. 

Fiscalité déduite, les livrets bancaires restent quasi-systématiquement moins intéressants que les livrets réglementés. Il faudra donc veiller à avoir atteint les plafonds de ces derniers avant de s'orienter vers des supports non-réglementés, ce que confirme Sarah Zamoun, responsable du Livret Distingo de PSA Banque : « Nos clients ont principalement déjà leurs livrets d'épargne réglementée au plafond. Chez nous, ils veulent pouvoir rémunérer une partie supplémentaire de leur épargne qui soit disponible immédiatement, et ne pas la laisser sur leur compte courant qui ne rapporte rien ».

Dans quelle banque ouvrir un livret non-réglementé ?

Vous souhaitez un placement sans risque, disponible et avec un plafond élevé ? Les livrets bancaires ont ce qu'il vous faut pour vous séduire. Leur taux d'intérêt reste néanmoins assez faible : comptez 0,11% en moyenne selon la Banque de France, toujours mieux qu'un compte courant. Parmi les meilleurs livrets non-réglementés du moment, il est possible d'obtenir jusqu'à 0,60% brut, soit un taux réel après application de la flat tax de 0,42 %. 

Autre option pour profiter d'une meilleure rémunération de son épargne : scruter les offres promotionnelles. Depuis de nombreuses années, les livrets à taux boostés ont la cote auprès des particuliers. De nombreux établissements financiers y ont recours ponctuellement afin d'attirer de nouveaux clients. Il faut donc comparer régulièrement les différentes offres des livrets bancaires.

Et les comptes à terme dans tout ça ?

Les comptes à terme sont une forme d'épargne bancaire moins connue du grand public avec une rémunération potentielle supérieure à celle des livrets. Mais pour en profiter, le compte à terme doit être conservé pendant un certain laps de temps. Une période qui peut s'étendre de 3 mois à 5 ans en fonction des contrats. Mieux vaut donc peser le pour et le contre avant de prendre sa décision.
 

2 commentaires

  • 30 mars12:33

    Ceux qui ont commencé à épargner (sur différents supports) il y a 25/30 ans, ne le regrettent pas maintenant qu'ils peuvent profiter d'une retraite paisible !


Annonces immobilières