Aller au contenu principal Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté

Crédit immobilier : un nouvel outil pour aider les emprunteurs à comparer les assurances
information fournie par Boursorama avec Newsgene28/10/2021 à 16:07

Les différents acteurs du secteur, dont les banques et les établissements de crédit, ont réussi à se mettre d'accord. (illustration) (Pixabay / nattanan23)

Les différents acteurs du secteur, dont les banques et les établissements de crédit, ont réussi à se mettre d'accord. (illustration) (Pixabay / nattanan23)

Le Comité consultatif du secteur financier (CCSF) a annoncé le 12 octobre avoir trouvé un accord pour instaurer d’un nouvel outil de comparaison des contrats d’assurance de crédit immobilier. Les emprunteurs auront bientôt la possibilité de connaître précisément le coût de leur assurance de crédit immobilier sur une période de 8 ans.

Après les débats est venu le temps d'un accord entre les établissements de crédit, les assureurs et les associations de consommateurs. Au sujet des contrats d'assurance de crédit immobilier, le Comité consultatif du secteur financier (CCSF) a annoncé le 12 octobre la mise en place d’un nouvel outil de comparaison de ces contrats, rapporte Capital

Un outil basé sur la durée moyenne de détention d'un crédit

« À l’issue des débats, l’ensemble des professionnels s’accorde sur la possibilité de communiquer [les tarifs des assurances de prêt], si cela se fait de façon homogène sur le marché, sur une durée de huit ans », a déclaré le CCSF, composé de représentants des banques, des assurances et d'associations de consommateurs.

La durée de huit ans a été retenue car il s'agit du délai moyen de détention d'un crédit en France. Beaucoup d'emprunteurs ne vont pas jusqu'au terme de leurs échéances, en remboursant plus vite leur crédit ou en voyant leur créance rachetée par une autre banque par exemple.

Renforcer la concurrence et faciliter les démarches 

« Sur la question du choix de la tarification des primes des contrats d’assurance emprunteur, le Comité a noté que l’intérêt pour l'emprunteur dépend de nombreux paramètres », note également le CCSF dans son communiqué. Le temps envisagé de conservation du bien acheté fait notamment partie de ces critères qui participent au choix du crédit.

Grâce à ce nouvel outil, le CCSF espère renforcer la concurrence dans le secteur des crédits immobiliers. L'idée est aussi de faciliter les démarches des emprunteurs pour encourager le marché immobilier. En revanche, les banques ont refusé la possibilité d’une résiliation à tout moment des assurances de prêt.

0 commentaire

Annonces immobilières