Aller au contenu principal Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
  1. Aide
    1. Espace Client
  1. Aide
    1. Espace Client

Crédit immobilier : l'apport personnel demandé est en hausse malgré des taux d'intérêt très bas
information fournie par Boursorama avec Newsgene14/10/2021 à 16:44

En moins de deux ans, le taux d'apport personnel demandé par les banques a grimpé de 31 %. (illustration) (Pixabay / AlexanderStein)

En moins de deux ans, le taux d'apport personnel demandé par les banques a grimpé de 31 %. (illustration) (Pixabay / AlexanderStein)

Les taux de crédits immobiliers ont poursuivi leur baisse ces derniers mois, atteignant un niveau historiquement bas. Mais dans le même temps, les taux d'apport personnel exigé des emprunteurs ont augmenté. La hausse affichée depuis janvier est de 12,4 % et le niveau équivaut à celui de 2010, une année particulièrement élevée en la matière.

Les taux de crédit immobilier sont toujours au plus bas selon les derniers chiffres publiés en octobre par l'Observatoire Crédit Logement. Mais cela ne veut pas dire pour autant qu'il est plus facile d'emprunter. En effet, certains critères retenus par les banques sont devenus plus stricts. Elles demandent désormais aux candidats au crédit un apport bien plus conséquent qu'auparavant, rapporte Capital.

Des projets immobiliers abandonnés

Au troisième trimestre 2021, le taux d'apport personnel a bondi de 31 % par rapport au quatrième trimestre 2019. À cette époque, les banques affichaient leur confiance. Le taux était « au point le plus bas observé jusqu'alors »., indique l'Observatoire Crédit Logement. Depuis 2020, « le resserrement des conditions d'accès au crédit affecte les ménages les moins bien dotés en apport personnel », ajoute l'organisme.

Cela a conduit à l'abandon de projets d'achats de logements anciens pour certains ménages ne pouvant amener beaucoup d'apports personnels à la table des négociations. Les apports qui sont maintenant exigés par les banques sont comparables à ceux qui étaient exigés en 2010. Durant cette période, les apports demandés étaient conséquents.

Des taux de crédit toujours très bas

Dans le détail, le taux d'apport a augmenté de 11 % en 2020 et de 12,4 % depuis janvier 2021. Sur le marché du neuf, le taux d'apport moyen progresse également mais reste plus faible, pointe l'Observatoire Crédit Logement. Bien que l'apport demandé soit plus important, le taux moyen de crédit, lui, reste très avantageux pour les candidats à la propriété.

En septembre, il était de 1,05 % (0,87 % sur 15 ans, 0,99 % sur 20 ans et 1,16 % sur 25 ans). Les taux faibles sont encore un avantage. « Ce recul a permis de dynamiser les marchés immobiliers, dont celui de l’ancien, comme aucun dispositif de soutien public n’avait permis de le faire par le passé », note ainsi l'Observatoire, cité par Capital.

2 commentaires

  • 14 octobre18:09

    Ben oui, encore des scribouillards... Écrire pour faire du vent, plus petit (que quoi), plus grand (que quoi), une augmentation de 31% de quoi, si avant l'exigence était 0, prêt total, +30% de zero=0?


Annonces immobilières