Aller au contenu principal Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
Plus de 40 000 produits accessibles à 0€ de frais de courtage
Découvrir Boursomarkets

Coupure de ballons d'eau chaude : le résultat est là !
information fournie par Boursorama avec LabSense03/12/2022 à 07:30

Au mois d’octobre, la coupure des ballons d’eau chaude entre midi et 14h a permis d’économiser l’équivalent de la consommation de 2,4 millions de Français.

Coupure de ballons d'eau chaude, le résultat est là !-iStock-Jean-Luc Ichard

Coupure de ballons d'eau chaude, le résultat est là !-iStock-Jean-Luc Ichard

Une économie substantielle

Invité le 16 novembre dernier sur France Bleu, Thierry Sudret, le responsable exploitation systèmes chez Enedis, a annoncé le succès de cette opération test, effectuée courant octobre. La mesure, dont l’objectif principal était de réaliser d’importantes économies énergétiques, consistait à couper la chauffe des ballons d’eau des foyers équipés de boîtiers Linky et ayant un forfait heures pleines / heures creuses pendant deux heures chaque jour. La coupure intervient entre midi et 14h, et la chauffe est décalée durant la nuit. Au total, l’opération a permis d’économiser 2,4 gigawatts de puissance, ce qui représente la consommation de 2,4 millions de Français - soit plus que la consommation de Paris. Selon Enedis, cette économie substantielle pourrait notamment permettre d’éviter les coupures d’électricité cet hiver.

Une annonce polémique

Fin septembre, l’annonce de l’opération avait pourtant fait polémique. De nombreux Français s’étaient en effet inquiétés d’être privés d’eau chaude. Or, rappelle Thierry Sudret, toujours sur France Bleu, il n’a jamais été question de couper l’eau chaude. « La seule différence, » précise-t-il, « c'est que la chauffe des ballons d’eau n'est pas enclenchée » entre midi et 14h. Les usagers concernés peuvent ainsi disposer de leur eau chaude durant la journée, mais leur ballon ne chauffe pas durant cette période de deux heures. L’importante économie réalisée, ainsi que l’absence de plainte ou de réclamation permettent aujourd’hui à Enedis de qualifier l’opération de « grande réussite ». La mesure de décalage de chauffe du ballon d’eau - qui concerne 4,3 millions d’usagers - devrait, en théorie, se poursuivre jusqu’au 15 avril 2023. Enedis rappelle qu’elle n'impactera pas la facture des clients, dans la mesure où le tarif « heures creuses » est maintenu.

Réduire la consommation énergétique

L’opération s’inscrit dans le cadre des mesures récemment mises en place par le gouvernement pour favoriser la sobriété énergétique. La coupe automatique du chauffe-eau vient compléter une série de mesures et conseils distillés par le gouvernement pour aider les particuliers et les entreprises à réduire leur consommation énergétique globale. Le site du gouvernement héberge notamment le guide de l’agence de la transition écologique (Ademe) élaboré pour aider les consommateurs à réduire leur facture d’électricité, tout en limitant la consommation des équipements énergivores. Les Français sont ainsi invités à sélectionner la capacité des électroménagers selon leur étiquette énergétique et selon leurs besoins, réguler et programmer les appareils de chauffage ou encore privilégier les douches, utiliser un limiteur de pression et régler température du ballon à eau ou chauffe-eau sur 60°C.

23 commentaires

  • 05 décembre09:08

    certains devraient garder leurs plaisanteries d'ecole primaire pour leur frequentations de comptoir


Annonces immobilières