Aller au contenu principal Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
  1. Aide
    1. Espace Client
  1. Aide
    1. Espace Client

Compteur Linky : 2 000 personnes lancent une action collective en justice contre Enedis
information fournie par Boursorama avec Newsgene08/07/2021 à 16:45

Les plaignants dénoncent une atteinte à la vie privée ainsi que des risques pour la santé de nombreux Français. (illustration) (Crédit photo : NG)

Les plaignants dénoncent une atteinte à la vie privée ainsi que des risques pour la santé de nombreux Français. (illustration) (Crédit photo : NG)

Pas moins de 2 000 clients d'Enedis refusant qu'on leur impose la présence d'un compteur Linky chez eux se sont associés pour mener une action collective à Lyon (Rhône) contre le fournisseur d'électricité. D'autres recours similaires devraient prochainement être déposés dans d'autres régions. Les plaignants jugent illégal le caractère obligatoire et intrusif du dispositif et craignent aussi pour leur santé.

Treize associations de consommateurs ont lancé jeudi 1er juillet une action collective contre Enedis à Lyon (Rhône). Les plaignants estiment que l'installation d'un compteur électrique Linky à leur domicile ne peut pas leur être imposée et demandent à pouvoir la refuser. 2 000 personnes se sont ainsi regroupées pour faire appel à la justice, rapporte Le Progrès, relayé par Capital. D'autres démarches similaires sont en préparation ailleurs en France.

D'autres actions à venir

Des clients d'Enedis habitant le Gard ou la Meurthe-et-Moselle sont notamment en train de constituer des dossiers de recours, indique Capital. La première action collective devrait donner lieu à des audiences à partir de l'automne. Les opposants à l'installation du compteur intelligent affirment que son caractère obligatoire n'est inscrit dans aucune loi française.

Ils dénoncent aussi l'atteinte à la vie privée que constituent la précision et le mode de fonctionnement du boîtier Linky. « Le compteur calcule très finement notre consommation d'électricité », déplore ainsi Édouard Raffin, représentant des 13 collectifs. L'avocat insiste par ailleurs sur l'importance d'un arrêt de la cour d'appel de Bordeaux, rédigé en novembre 2020, et jugeant ineffective l'imposition du dispositif connecté.

Les utilisateurs électrosensibles au cœur des débats

Enedis n'a pas souhaité réagir à cette action judiciaire. La filiale d'EDF a néanmoins rappelé que les tribunaux avaient toujours tranché en sa faveur par le passé. L'entreprise avait pourtant été contrainte de retirer plusieurs compteurs Linky installés chez des particuliers après que la justice avait confirmé que ces derniers souffraient d'électrosensibilité.

Un des individus concernés avait affirmé entendre des sifflements ininterrompus depuis que le compteur intelligent avait été posé chez lui. Les consommateurs à l'origine de l'action collective ont expliqué avoir l'intention de mettre entre autres en avant l'argument de la santé des utilisateurs de Linky, qu'ils jugent mise en danger par le boîtier d'Enedis.

14 commentaires

  • 11 juillet13:38

    Quand à ne pas se faire vacciner, bien grand leur fasse, malheureusement en France, ce sera à la charge des services de santé au détriment des gens infectés, car je suis persuadé que si ces gens n'étaient pas pris en charge pour cette infection et doivent cracher au bassinet, vous verriez surement comment leurs principes passeraient derrière leurs intérêts financiers et on assisterait une explosion des vaccinations.. !!


Annonces immobilières