Aller au contenu principal Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
Plus de 40 000 produits accessibles à 0€ de frais de courtage
Découvrir Boursomarkets

Comment empêcher un enfant de dilapider son patrimoine
information fournie par Le Revenu09/08/2018 à 11:48

Anticiper sa succession est une bonne décision, mais pas n'importe comment. (© DR)

Anticiper sa succession est une bonne décision, mais pas n'importe comment. (© DR)

Pour transmettre un patrimoine, mieux vaut prendre suffisamment tôt les devants.

Vous limiterez ainsi la pression fiscale. Mais le passage du flambeau à ses enfants pose de nombreuses questions. Enfant dépensier, entourage malveillant, incapacité à gérer un patrimoine seul… autant de situations qui peuvent susciter des inquiétudes auprès des parents.

Ne rien faire n’est pas une solution, car vos enfants hériteront de vos biens et vous ne serez plus là pour les conseiller. Des solutions existent pour amorcer la transmission de vos biens tout en veillant à ce que vos enfants fassent bon usage des biens donnés.

Encadrez vos donations

En donnant un bien à vos enfants majeurs, vous vous dessaisissez irrémédiablement du bien donné. La décision n’est donc pas à prendre à la légère. Si les choses ne tournaient pas comme vous le souhaitiez, vous pourriez difficilement revenir en arrière.

Pour conserver un droit de regard sur le devenir du bien, la technique du démembrement de propriété est une solution adaptée. Il s’agit de transmettre la nue-propriété d’un bien à votre enfant en conservant l’usufruit.

S’il s’agit d’un bien immobilier, vous conservez ainsi le droit de l’occuper ou de le louer. La solution est rassurante pour deux raisons.

Tout d’abord, vous ne vous dessaisissez pas totalement. Enfin, vous limitez les risques de gaspillage puisque

Lire la suite sur le revenu.com

0 commentaire

Annonces immobilières