Aller au contenu principal Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté

Banque : les frais de tenue de compte ont tout simplement flambé ces dernières années
information fournie par Boursorama avec Newsgene20/10/2021 à 16:02

Les autres frais n'ont, eux, pas bougé, et les banques en ligne sont moins gourmandes que leurs concurrentes traditionnelles. (illustration) (Pixabay / rawpixel)

Les autres frais n'ont, eux, pas bougé, et les banques en ligne sont moins gourmandes que leurs concurrentes traditionnelles. (illustration) (Pixabay / rawpixel)

Depuis plusieurs années, la plupart des frais bancaires sont restés stables, à l'exception des frais de tenue de compte qui ne cessent d'augmenter, selon le dernier rapport de l’Observatoire des tarifs bancaires. Ces frais spécifiques ont été quasiment multipliés par trois en huit ans. Les banques en ligne sont moins gourmandes, note le rapport.

L’Observatoire des tarifs bancaires a rendu son rapport annuel lundi 18 octobre. Après examen des prix pratiqués par 109 établissements bancaires en France (101 banques de réseau et 8 banques en ligne), l'Observatoire note « une grande stabilité dans les tarifs bancaires appliqués au 5 janvier 2021 », rapporte Capital.

+ 166,85 % d'augmentation en huit ans

Toutefois, les frais de tenue de compte continuent d'augmenter. En 2020, ces frais ont augmenté de 0,45 €, puis de 0,35 € cette année pour atteindre une moyenne de 19,32 €. Les banques en ligne sont les moins gourmandes. Les frais de tenue de compte sont en moyenne de 7,50 € par an contre 22,13 € pour les banques traditionnelles.

Cette hausse des frais de tenue de compte apparaît minime sur une courte période. Mais les chiffres sont vertigineux quand on remonte huit ans en arrière. « La moyenne pondérée des frais de tenue de compte est passée de 7,24 € au 31 décembre 2012 à 19,32 € au 5 janvier 2021 », souligne l’Observatoire.

Cela représente une hausse de 166,85 % sur la période, soit une multiplication du prix par 2,67 %. Mais la hausse de ces frais montre « davantage une généralisation de la tarification de ce produit qu’une augmentation du prix de ce service » selon l'Observatoire. En effet, 52 % des banques étudiées n'appliquaient pas ces frais en janvier 2011. Dix ans après, elles ne sont plus que 11 %.

2 commentaires

  • 20 octobre17:40

    C'est normal ! Avant , avec un "prix" de l'argent élevé , les banques faisaient "travailler" l'argent sur les comptes de dépôts et se rémunéraient avec . Aujourd'hui avec des taux extrêmement bas , voire négatifs, il faut bien trouver de la ressource. cqfd.


Annonces immobilières