1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Votre compte a été clôturé.

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Assurance vie: suppression de la fiscalité avantageuse des vieux contrats
Mingzi29/10/2019 à 14:15

Attention la fiscalité des contrats souscrits avant 1983 pourrait être alignée sur celle des autres contrats ( Crédits: Fotolia)

Le régime fiscal très avantageux dont bénéficient les contrats d'assurance vie ouverts avant le 1er janvier 1983 devrait être supprimé.

La fiscalité des contrats d'assurance vie ouverts avant 1983

Contrairement à d'autres produits d'épargne, les contrats d'assurance vie ne sont généralement pas concernés par les changements de régimes fiscaux. Ainsi, les contrats d'assurance vie ouverts avant le 1er janvier 1983 bénéficient actuellement d'une fiscalité très avantageuse. Lors d'un rachat, total ou partiel, les plus-values sont totalement exonérées d'impôts et ce quelle que soit la date du versement. Elles ne sont soumises qu'aux prélèvements sociaux (17,2%).

Un amendement prévoit la suppression de cet avantage fiscal

Cet avantage fiscal dérogatoire pourrait bientôt disparaître. Dans le cadre du Projet de loi de finances 2020, Jean-Noël Barrot, député Modem, a déposé un amendement qui vise à « aligner la fiscalité des vieux contrats d'avant 1983 sur celle des contrats plus récents : les plus-values engendrées par des versements qui auraient lieu après l'adoption de ce présent projet de loi de finances seraient imposées au taux réduit de 7,5 % ». Si le texte est définitivement adopté, la mesure s'appliquerait donc aux versements effectués à compter du 1er janvier 2020. Pour ces versements, en cas de rachat, les gains seraient taxés à 17,2% (prélèvements sociaux) dans la limite de 4 600 euros pour un célibataire et de 9 200 euros pour un couple. Au-delà, les gains seraient taxés au taux de 24,7% (7,5% d'impôt sur le revenu + 17,2% de prélèvements sociaux).

Les versements effectués sur ces vieux contrats avant le 1er janvier 2020 ne seraient donc pas concernés par la mesure.

L'amendement a été adopté en première lecture avec avis favorable du gouvernement et du rapporteur général de la commission des finances. Le texte doit être examiné par le Sénat courant Novembre.

Lire aussi : Faites le tri dans vos contrats d'assurance-vie

Fiscalité de l'assurance vie

Versements effectués avant le 27/09/2017 :

-             En cas de rachat, les gains issus des contrats ouverts depuis moins de 4 ans sont taxés à 52,2% (35% d'impôts et 17,2% de prélèvements sociaux)

-             les gains issus des contrats ouverts depuis moins de 8 ans et plus de 4 ans sont taxés à 32,2% (15% d'impôts et 17,2% de prélèvements sociaux)

-             les gains issus des contrats ouverts depuis plus de 8 ans sont taxés à 17,2% (prélèvements sociaux) dans la limite de 4 600 euros pour un célibataire et 9 200 euros pour un couple. Au-delà, ils sont taxés à 24,7% (7,5% d'impôts + 17,2% de prélèvements sociaux)

Versements effectués après le 27/09/2017 :

-             si l 'encours assurance vie de l'épargnant est inférieur à 150 000 euros (300 000 euros pour un couple) :

o            les gains issus des contrats ouverts depuis moins de 8 ans sont soumis à la flat tax (30%)

o            les gains issus des contrats ouverts depuis plus de 8 ans sont taxés à 17,2% (prélèvements sociaux) dans la limite de 4 600 euros pour un célibataire et 9 200 euros pour un couple. Au-delà, ils sont taxés à 24,7% (7,5% d'impôts + 17,2% de prélèvements sociaux)

-             si l 'encours assurance vie de l'épargnant est supérieur à 150 000 euros (300 000 euros pour un couple) : la partie des versements supérieure à 150 000 euros (ou 300 000 euros pour un couple) est soumise à la flat tax (30%).

25 commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

  • Jack_
    20 novembre10:18

    Encore une prise d'intérêt sur nos assurances vie. Après on s'étonnera de la naissance des Gilets-Jaunes. - CONTRÔLE TECHNIQUE + 23% - TIMBRES + 10% - MUTUELLE + 5% - ABONNEMENT VELIB' + 30% - PV PARKING + 130 % - CSG. + 2,1% et pire encore pour les retraités - CARBURANT. + 12% - ASSURANCES. + 5% - ABONNEMENT BUS. + 3% - FRAIS BANCAIRE. + 13% - GAZ. + 7% - EDF + 5.8% en juin 2019 et ce n'est pas fini... - TABAC. + 7% - ETC...

    Signaler un abus

Voir plus de commentaires

Signaler le commentaire

Fermer

Annonces immobilières

Les Risques en Bourse

Fermer