1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Votre compte a été clôturé.

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Pour des raisons de sécurité et pour continuer à accéder à votre espace membre, nous vous remercions de bien vouloir valider votre compte membre en cliquant sur le lien suivant : Je valide mon compte membre
Vous allez recevoir un email à l'adresse indiquée lorsque vous aviez créé votre compte.
Cliquez ensuite sur le lien présent dans le mail. Vous pourrez alors de nouveau accéder à votre compte membre.
Si vous n'avez pas reçu cet email, contactez-nous

Un email de confirmation vient de vous être adressé.

Mot de passe oublié ?

Devenez membre - Bénéficiez gratuitement de fonctionnalités et de services additionnels

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Assurance vie et unités de compte : des frais plus élevés ne se traduisent pas toujours par une meilleure performance pour le client
Mingzi22/06/2020 à 10:11

Ces frais de gestion prélevés par les sociétés de gestion correspondent notamment aux frais fixes indiqués dans le DICI (formulaire règlementaire remis au client), aux frais de gestion du support dont tous les frais de transaction et aux éventuelles commissions de surperformance. (Crédit photo: Fotolia)

GoodValueforMoney.eu a analysé le lien entre le niveau de frais facturés au sein des unités de compte et leur performance. Si certaines unités de compte justifient pleinement leur niveau de frais réels au regard des performances obtenues, c'est loin d'être toujours le cas.

L'épargne placée en unités de compte sur un contrat d'assurance vie multi-support supporte deux types de frais annuels : les frais de gestion pris par l'assureur (en moyenne 0,90% de l'épargne par an) et les frais pris par la société de gestion qui gère l'unité de compte. Ces frais de gestion prélevés par les sociétés de gestion correspondent notamment aux frais fixes indiqués dans le DICI (formulaire règlementaire remis au client), aux frais de gestion du support dont tous les frais de transaction et aux éventuelles commissions de surperformance.

Les frais peuvent varier considérablement pour une même classe d'actifs

La performance annuelle communiquée à l'épargnant est nette de ces frais. Bien qu'ils figurent sur le relevé de compte de l'épargnant, ils restent donc peu visibles pour lui.  Pourtant, ils peuvent varier considérablement au sein d'une même classe d'actifs. Par exemple, pour les unités de compte Actions France, Good Value for Money relève des niveaux de frais annuels qui peuvent varier de 0,20 % à 3,70 %. On pourrait donc s'attendre à ce que les supports les plus chargés en frais délivrent une performance supérieure à celle de leur classe d'actifs, justifiant ainsi leur coût plus élevé. Si certaines unités de compte justifient pleinement leur niveau de frais réels au regard des performances obtenues, ce n'est pourtant pas toujours le cas. Ainsi, l'épargnant qui investit en unités de compte a tout intérêt à regarder les niveaux de frais prélevés au sein de chacun des supports et à comparer la performance annuelle obtenue par l'unité de compte sur plusieurs années par rapport à celle de la classe d'actifs correspondante.

Lire aussi : L'assurance vie, comment ça marche ? [guide complet]

A titre illustratif, Good Value for Money a étudié quatre classes d'actifs couramment vendues au sein des contrats multi-supports : la gestion flexible, la gestion profilée modérée, les actions européennes et les obligations high-yield.

Les frais sur la gestion flexible

Sur cette classe d'actifs, il ressort que les unités de compte supportant en moyenne 1,50% de frais ont réalisé une performance annuelle moyenne de 4,02% au cours des 5 dernières années (période 2015-2019). En revanche, celles plus lourdement chargées, à 3,50%, ne se sont valorisées en moyenne que de 1,89% par an. Le surcoût de 2,00% en moyenne ne permet donc pas de justifier une meilleure performance. 

Les frais sur la Gestion profilée Modérée

Les unités de compte supportant en moyenne 1,00% de frais ont réalisé une performance annuelle moyenne de 4,62% au cours des 5 dernières années contre 1,81% par an pour celles chargées à 3,00%.

Les frais sur les Actions Europe

Les unités de compte supportant en moyenne 1,00% de frais ont réalisé une performance annuelle moyenne de 8,04% au cours des 5 dernières années contre 7,18 % par an pour celles chargées à 3,00%.

Les frais sur les Obligations High-Yield

Les unités de compte supportant en moyenne 0,50% de frais ont réalisé une performance annuelle moyenne de 5,22% au cours des 5 dernières années (période 2015-2019) contre 3,09% par an pour celles chargées à 1,50%.

0 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le commentaire

Fermer

Annonces immobilières

Les Risques en Bourse

Fermer