Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Votre compte a été clôturé.

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Pour des raisons de sécurité et pour continuer à accéder à votre espace membre, nous vous remercions de bien vouloir valider votre compte membre en cliquant sur le lien suivant : Je valide mon compte membre
Vous allez recevoir un email à l'adresse indiquée lorsque vous aviez créé votre compte.
Cliquez ensuite sur le lien présent dans le mail. Vous pourrez alors de nouveau accéder à votre compte membre.
Si vous n'avez pas reçu cet email, contactez-nous

Un email de confirmation vient de vous être adressé.

  • 8 caractères minimum

  • 1 majuscule

  • 1 minuscule

  • 1 chiffre

  • 1 caractère spécial

  • Différent de votre pseudo

  • Les deux mots de passe sont identiques

Mot de passe oublié ?

Bénéficiez gratuitement de fonctionnalités et de services additionnels. Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Assurance-vie : 3 façons d'investir que vous ne connaissez peut-être pas
Café de la Bourse08/06/2021 à 09:14

(Crédits photo : Adobe Stock -  )

(Crédits photo : Adobe Stock - )

L'assurance-vie est un placement très apprécié des Français. Même si cette enveloppe a enregistré une décollecte en 2020 à la suite de la panique sur les marchés provoquée par la crise sanitaire et économique, la collecte a bien repris en 2021 et l'assurance-vie affiche à la fin du premier trimestre de cette année un encours record de 1 795 milliards d'euros selon la FFA. C'est dire l'affection que les Français vouent à cette enveloppe ! Pourtant, celle-ci reste relativement méconnue et trop nombreux sont les Français qui souscrivent cette enveloppe avec l'allocation type proposée par leur banque sans se pencher sur les différents contrats existants et les diversités de supports proposés. Découvrez dans cet article trois possibilités d'investissement trop souvent négligées par les détenteurs de contrats d'assurance-vie. 

Miser sur le non coté

Les supports en unités de compte permettent d'investir dans des entreprises via des actions ou des fonds d'investissement. Si la plupart des épargnants savent qu'il est possible de se positionner sur les grandes sociétés cotées, il convient de rappeler qu'il est également possible d'investir dans des sociétés non cotées. Vous pourrez acheter des actions ou des parts de fonds. Il s'agit d'un moyen efficace et concret de soutenir le tissu économique local. Plusieurs fonds estampillés « Relance » sont désormais disponibles depuis les supports en unités de compte de différents contrats d'assurance-vie.

Alors certes le Private Equity est plus risqué que l'investissement en Bourse, mais le rendement potentiel est aussi plus élevé. Attention : compte tenu de la volatilité et du risque induit par les placements non cotés, il conviendra d'investir dans le private equity sur le moyen-long terme. Nous vous recommandons également d'investir sur plusieurs sociétés plutôt qu'une, et en n'y consacrant bien sûr qu'une petite partie de votre capital. Notez que l'investissement dans le non coté via les supports en unités de compte de votre contrat d'assurance-vie vous garantit une meilleure liquidité qu'un investissement Private Equity en direct. Il reste possible d'effectuer des rachats sur son contrat à tout moment.

Investir dans l'immobilier

L'assurance-vie est un moyen pour le particulier d'investir facilement et dans un cadre fiscal avantageux sur les marchés financiers mais cela ne se résume pas à l'investissement dans des entreprises. Il est aussi possible d'investir en assurance-vie sur le marché immobilier. De plus en plus, les contrats proposent parmi leurs supports en unités de compte des SCPI, des SCI et des OPCI. Ces différents produits permettent d'investir sur le marché immobilier avec un ticket d'entrée relativement faible, en étant bien diversifié, sans aucun souci de gestion. Attention tout de même, les frais de ces supports peuvent être relativement élevés et viendront s'ajouter aux frais de gestion des UC. En outre, il n'est pas possible d'investir à crédit via son contrat d'assurance-vie comme vous pourriez le faire en achetant en direct des parts de SCPI. Notez aussi que la plupart des contrats proposent les SCPI en gestion libre seulement. Ces actifs ne figurent pas parmi les supports d'investissement possibles lorsque l'on opte pour la gestion sous mandat.

Donner du sens à son épargne

Enfin, sachez que l'assurance-vie peut aussi vous permettre de donner plus de sens à votre épargne en investissant dans des fonds labellisés ISR (Investissement Socialement Responsable) qui, outre les critères financiers, sélectionnent leurs actifs en prenant en compte les critères extra-financiers ESG (Environnement, Social, Gouvernance). La loi Pate oblige d'ailleurs les assureurs à proposer au moins un fonds labellisé ISR dans leur offre d'UC. Notez que dès l'an prochain, les assureurs devront aussi proposer en plus au moins une UC solidaire et une UC verte labellisé Greenfin afin de favoriser la transition écologique. Et, cerise sur le gâteau, la recherche de sens n'est en aucun cas un obstacle à la performance. En effet, les fonds répondant aux critères ESG ont tendance à surperformer leur indice de référence !

0 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le commentaire

Fermer

Annonces immobilières

Les Risques en Bourse

Fermer