Aller au contenu principal Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
  1. Aide
    1. Espace Client
  1. Aide
    1. Espace Client

Alpes-Maritimes : l’assurance retraite envoie par erreur 1,2 kg de courriers à un particulier
information fournie par Boursorama avec Newsgene29/03/2021 à 16:17

Celui-ci a reçu depuis plus d'un an des centaines de courriers adressés par la Carsat Sud-Est, alors qu'il n'était pas concerné.  (Pixabay / jacqueline macou)

Celui-ci a reçu depuis plus d'un an des centaines de courriers adressés par la Carsat Sud-Est, alors qu'il n'était pas concerné. (Pixabay / jacqueline macou)

La Caisse de l’assurance retraite du Sud-Est à Marseille, la Carsat Sud-Est, a envoyé à un habitant du pays grassois, dans les Alpes-Maritimes, des centaines de courriers qui ne le concernaient pas. Il aura fallu que l’affaire soit révélée dans les médias pour que 1,2 kg de lettres soit récupéré et que les dossiers soient traités en urgence.

Un habitant d’Escragnolles, dans les Alpes-Maritimes, a reçu depuis plus d’un an des centaines de courriers adressés par la Carsat Sud-Est, la Caisse de l’assurance retraite du Sud-Est à Marseille, relate Nice-Matin. Pourtant, ces courriers ne le concernent pas. « Au début, on les a ouverts, bien sûr, a expliqué le retraité au quotidien régional. Chaque fois les numéros de sécurité sociale, les noms, voire les adresses quand elles sont précisées, sont différents ».

Dernier envoi le 19 mars

L’amie du retraité a envoyé un courrier à la Carsat le 16 février dernier. Le jour même, ce sont 119 enveloppes qui sont arrivées à leur domicile du pays grassois. « Il est arrivé en riant et il m’a dit : 'Tiens, ils viennent de te répondre !' », s’amuse-t-elle. En ajoutant l’ensemble des courriers qui ne lui étaient pas destinés, un total de 1,2 kg de lettre a été envoyé.

Le retraité a également appelé la Carsat une fois, pour évoquer le cas d’une femme née en 1926 qui avait trois mois pour remplir une demande de pension de réversion. Mais cet appel ne l’a pas empêché de recevoir encore du courrier de la part de la caisse de retraite, dont un dernier envoi date du 19 mars.

« Une mauvaise manipulation »

Depuis que les médias se sont saisis de cette affaire, la Carsat Sud-Est semble avoir pris les choses en main. Un employé est venu chercher les 1,2 kg de courriers ce vendredi. L’erreur serait « due à une mauvaise manipulation à la faveur d’un changement d’adresse d’une association tutélaire », relate Capital. La caisse d’assurance retraite s’est excusée et a précisé qu’elle a traité en urgence les dossiers concernés.

0 commentaire

Annonces immobilières